A la une

Il échappe de peu à un assassinat avant d’être incarcéré

Un jeune homme qui a échappé de justesse à une tentative d’assassinat est détenu par des policiers à l’hôpital...

Justice populaire à Rugombo consecutive à l’impunité

Un homme a été battu à mort sur la colline Kiramira, commune Rugombo en province Cibitoke. C’était vers 2h...

Menaces de mort à Mugina

Des tracts ont été découverts en zone Buseruko de la commune Mugina à Cibitoke. Sur ces tracts, plus de...

Echec de l’évaluation de la feuille de route

Mauvaise appréciation de l’évaluation de la feuille de route hier jeudi à Gitega par l’ADC-Ikibiri. La coalition se dit...

De quoi est accusé le pasteur Sosthène Serukiza ?

Il y a toujours un flou autour de l’emprisonnement du Pasteur Sosthène Serukiza. Trois jours après son arrestation par...

Vidéo du jour

Articles plus lus

  • Une maman réclame la libération de son fils tabassé au bar la Tempête ce samedi
    Une maman réclame la libération de son fils tabassé au bar la Tempête ce samedi

    Un jeune homme de 22 ans a été fortement tabassé au bar la Tempête en commune Rohero hier soir samedi. Sa tête a été fracassée à coups de crosse par les policiers qui assurent la sécurité du bar

    Lu 178 fois En savoir plus...
  • Le président Melchior Ndadaye, pionnier de la démocratie au Burundi
    Le président Melchior Ndadaye, pionnier de la démocratie au Burundi

    Le Burundi commémore ce mardi le 21ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye, premier chef d’Etat démocratiquement élu en juin 1993. Melchior Ndadaye a été assassiné par des militaires lors d’un putsch dans la

    Lu 140 fois En savoir plus...
  • 4 ingénieurs suspendus de la REGIDESO attendent leur réhabilitation
    4 ingénieurs suspendus de la REGIDESO attendent leur réhabilitation

    Le Conseil d’administration de la REGIDESO n’a pas encore statué sur la suspension des 4 ingénieurs de cette entreprise. Pamphile Muderega, le président dudit conseil affirme avoir reçu les plaintes déposées par ces employés. Il ajoute qu’il a déjà convoqué par correspondance 7 membres de ce conseil. Interrogé sur la date de cette réunion du Conseil d’administration de la REGIDESO, Pamphile Muderega, a répondu que ces 7 membres du conseil ont 8 jours pour réagir sur la correspondance qu’il leur a adressée. Pour rappel, ces quatre ingénieurs de la REGIDESO ont été suspendus par le directeur général, c’était le 07 octobre dernier.

    Lu 107 fois
  • Destination inconnue de trois jeunes arrêtés à Mutambu

    Trois jeunes hommes arrêtés, le 2 octobre dernier sur la colline Burima 2, zone Gomvyi 1 de la commune Mutambu de Bujumbura sont introuvables dans aucun cachot par leurs familles. Elles affirment qu’ils ont été appréhendés par l’administration et la police de Mutambu. Ces familles craignent que leurs enfants aient été tués. Certaines sources disent qu’ils ont été emmenés au parquet de Bujumbura.

    « Ils ont tiré en l’air en nous menaçant de nous tuer puis ils les ont embarqués en les jetant dans un camion comme des pierres. » Ce sont là les témoignages des parentés de 3 jeunes, un du nom d’Anicet, Tharcisse et leur ami originaire de Rumonge qui ont été arrêtés depuis 3 semaines. Ils disent qu’ils les ont cherchés partout sans succès et certains parmi eux indiquent que ce qui est très inquiétant est que cette arrestation a été sélective. Selon ces familles, ces jeunes garçons d’une vingtaine d’année ont été arrêtés par des personnes connues aux environs de 19h, raison pour laquelle ils disent ne pas comprendre pourquoi leur destination reste inconnue : « Il y avait un jeune Imbonerakure, fils de Maganya, le nommé Jové, et Pontien, chef des Imbonerakure sur la colline Burima 2 et Pierre, chef des Imbonerakure de la commune Mutambu et aussi Fabien, un agent de la documentation ainsi que le nommé Eric. Il y avait aussi un militaire du nom de Serges alias Mupfumu. Il est originaire de Burima 2 dans la localité de Mwita. Nous ne pouvons pas nous tromper sur son identité même pendant la nuit. Ils les ont arrêtés chez cet Imbonerakure du nom de Jové. Et ils les ont amenés au centre pour les interroger en public. Ce qui nous étonne en plus, c’est comment le capitaine Eliezel, le frère de l’administrateur est venu la même nuit avec un pick up blanc pour les transporter on ne sait pas où. » L’administrateur de Mutambu, Emmanuel Nkesha, semble ignorer la situation actuelle de ces jeunes. Cet administratif indique que les dernières informations à sa possession étaient qu’ils ont été acheminés vers le parquet de Kabezi. Nous avons essayé de joindre les responsables de ce parquet mais sans succès. Les familles de ces jeunes pensent qu’ils seraient poursuivis dans le but de les empêcher de dévoiler le secret d’une mission obscure qu’il leur avait était chargée.  

    Lu 100 fois
  • Un groupe armé terrorise la population à Mugongomanga, Rusaka et Gisozi

    Les habitants des communes Mukike et Mugongomanga de Bujumbura, ainsi que ceux de Gisozi et Rusaka de Mwaro vivent dans la peur panique depuis près d’un mois. Cela est causé par des groupes de voleurs qui s’introduisent dans leurs ménages. Conséquemment, ces habitants affirment qu’ils ne dorment plus la nuit. Ces informations sont confirmées par l’administration.

    Ces personnes qualifiées de bandits armés par certains et de groupes non encore identifiés par d’autres volent surtout les habits, nourritures, argent et tuent comme le témoigne la population terrorisée de cette localité. Les mêmes sources à Jenda précisent que certains de ces personnes qui sèment la terreur proviendraient de la mairie de Bujumbura. La population en commune Mugongomanga a du mal à secourir leurs voisins et un jeune homme a été blessé par son voisin qu’il aurait pris comme malfaiteur. Dans différentes localités de la commune Mugongomanga, la population a décidé de faire de rondes-nocturnes pour se protéger. L’administration à la base confirme toutes ces informations. Venant Sibondagara, élu collinaire à Buhoro affirme que cette situation d’insécurité est très inquiétant pour la population. Signalons que 10 personnes soupçonnées d’appartenir dans ces groupes ont été arrêtées par la police et les enquêtes continuent au niveau du parquet de la province de Bujumbura.  

    Lu 84 fois

Comparution de Pierre Claver Mbonimpa

Plusieurs personnes sont venues soutenir Pierre Claver Mbonimpa lors de sa comparution.

A quand la vérité ?

Sœur Bernadette Boggian, Soeur Lucia Pulici et soeur Olga Raschietti assassinées dimanche 7 septembre à la paroisse catholique de Kamenge dite "Chez Buyengero"

Washington Manifestation

Manifestation à Washington des Burundais réclamant la libération de Pierre Claver Mbonimpa

Maison Blanche

Le Président Nkurunziza et son épouse reçus par le couple Obama à la Maison Blanche

Le président de l'APRODH rentre à la maison

4 mois de prison dont un mois à l'hôpital pour cet infatigable défenseur des droits humains

Mariage échoué entre le FRODEBU-Nyakuri et le Sahwanya FRODEBU

Des divergences opposent toujours le Dr Jean Minani, ici, à la descente des marches, avec son ancien compagnon de lutte Léonce Ngendakumana

Publicité

AMAKURU YO KUWA 24/10/2014

JOURNAL PARLE EN FRANCAIS DU 24/10/2014

TAARIFA YA HABARI YA 24/10/2014

KABIZI DU 24/10/2014

Appel d'offre

Annonces

Du nouveau sur le site web Burundinews

Bonjour à tous  Dorénavant, le site Burundinews est consultable à partir de ce lien. Seul un point entre Burundi et news a été retiré.  http://burundinews.free.fr/ (http://burundinews.free.fr/)  Bien cordialement  Gratien Rukindikiza

Vos suggestions

Qui est en ligne?

Nous avons 75 invités et aucun membre en ligne