A la une

Chacun fait ce qu’il peut pour démanteler un réseau de bandits qui...

Un groupe non identifié opère dans les provinces Bujumbura et Mwaro. Il sème la terreur et dévalise les ménages...

Rebondissement de l’affaire Kiliba-Ondes après l’arrestation de 3 jeunes à Mutambu

Les familles des jeunes récemment arrêtés à Mutambu en province Bujumbura s’inquiètent pour leur sécurité de même que le...

Des batwas disent être malmenés pour des raisons politiques à Bugendana

Fouille-perquisition ce mercredi aux domiciles des familles Batwa de la colline Mwurire en commune Bugendana de la province Gitega....

Recrudescence de l’impitoyable justice populaire à Bukinanyana

Une femme a été tuée par balle la nuit de ce mardi à Cibitoke par un militaire du 312ème...

Des fonds pour faire face à la terrible Ebola au Burundi

Un milliard, sept cent millions de dollars américains, tel est le montant que le Burundi a besoin pour bien...

Vidéo du jour

Articles plus lus

  • L’Union Européenne insiste sur le respect de la feuille de route et du code de conduite
    L’Union Européenne insiste sur le respect de la feuille de route et du code de conduite

    La considération de la feuille de route et du code de conduite pour les élections de 2015 sont l’une des préoccupations des chefs de missions de l’Union Européenne au Burundi. Ces préoccupations ont été exprimées au gouvernement lors d’une réunion de dialogue politique qui a eu

    Lu 163 fois En savoir plus...
  • La défense de 4 employés suspendus de la REGIDESO réclame leur réhabilitation
    La défense de 4 employés suspendus de la REGIDESO réclame leur réhabilitation

    Le directeur général de la REGIDESO s’est précipité dans la suspension de 4 de ses employés. Maître Armel Niyongere, un des avocats de ces quatre ingénieurs suspendus dit que Libérât Mpfumukeko a violé la loi car, précise-t-il, il a avancé les mobiles d’enquête dans sa prise de décision alors que les enquêtes avaient déjà terminé. Maitre Armel Niyongere demande au Conseil d’administration de la REGIDESO de sortir de son silence et de se prononcer sur cette question.

    Maître Armel Niyongere dit détenir des informations selon lesquelles Libérât Mpfumukeko serait à la recherche du soutien de la justice et la police pour mettre sous les verrous ces 4 employés. Il demande aux instances habilités de veiller à la sécurité de ces 4 personnes et de les rétablir dans leurs droits.

    Lu 129 fois
  • Election rime avec le découpage territorial, selon Charles Nditije
    Election rime avec le découpage territorial, selon Charles Nditije

    Les députés du parti UPRONA sont contre le nouveau découpage territorial du Burundi qui se prépare à être mis en exécution par le gouvernement. Charles Nditije, un des élus de l’UPRONA indique que cela cache des motifs électoraux au profit du parti CNDD-FDD. De surcroît, ces députés de l’UPRONA ne seraient pas dérangés que la commune Rumonge devienne une province. C’est plutôt le fait que cela se fasse à la veille des élections qui les inquiétaient.

    Le député Charles Nditije affirme que le gouvernement les met toujours devant un fait accompli dans l’adoption ou rejet des projets de lois. Interrogé sur le fait que les députés de l’UPRONA ont voté pour la réorganisation des communes urbaines, Charles Nditije indique qu’il la juge bénéfique pour les habitants de la mairie.

    Lu 122 fois
  • Pauvreté extrême dans les ménages à Kirundo
    Pauvreté extrême dans les ménages à Kirundo

    La journée du 16 octobre est dédiée à l’alimentation dans le monde. Cette journée arrive au moment où certaines familles à Kirundo sont frappées par la disette. C’est le cas des mères qui ont des enfants hospitalisés à l’hôpital de Kirundo, suite à la malnutrition. Ces mères disent que leurs familles n’ont pas de quoi leur donner à manger. Elles sont obligées de mendier dans les ménages proches de l’hôpital de Kirundo ou de partager la ration alimentaire de leurs enfants hospitalisés. Et certains ménages de la commune Busoni ont déjà fui leurs terres suite à la famine qui y sévit accentuée par la sécheresse.

    Lu 118 fois
  • Les étudiants indiquent que leurs revendications n’ont pas toujours trouvé réponses
    Les étudiants indiquent que leurs revendications n’ont pas toujours trouvé réponses

    Ils ne seront plus considérés comme étudiants s’ils ne regagnent pas les auditoires demain vendredi. Ils, ce sont les étudiants des universités privées qui, avec leurs pairs du public, ont entamé un mouvement de grève, il y a près de deux semaines.

    Dans un communiqué conjoint de quatre universités privées, les recteurs de ces universités indiquent ne pas comprendre pourquoi les étudiants refusent d’étudier alors que certaines de leurs revendications ont trouvé satisfaction, se demande Professeur Evariste Ngayimpenda, un des recteurs de ces quatre universités privées. Selon le recteur de l’université du lac Tanganyika, le problème de l’appellation du diplôme a été résolu dans la loi du 31 décembre 2011 réorganisant l’enseignement supérieur, la rémunération du nouveau diplôme de baccalauréat sera égale au diplôme de licence et le sort des étudiants qui n’ont pas le diplôme d’Etat sera discuter au niveau du ministère de tutelle à savoir le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.  

    Malgré cet appel, les étudiants de ces universités privées refusent de regagner les auditoires tant que leurs revendications n’auront pas trouvé une solution durable. Ces étudiants demandent également aux recteurs de ces universités d’arrêter d’intimider les représentants des étudiants.

    Ces étudiants réclament les textes régissant le diplôme de fin de baccalauréat dans le nouveau système Baccalauréat-Master-Doctorat, BMD en sigle.

    Lu 111 fois

Comparution de Pierre Claver Mbonimpa

Plusieurs personnes sont venues soutenir Pierre Claver Mbonimpa lors de sa comparution.

A quand la vérité ?

Sœur Bernadette Boggian, Soeur Lucia Pulici et soeur Olga Raschietti assassinées dimanche 7 septembre à la paroisse catholique de Kamenge dite "Chez Buyengero"

Washington Manifestation

Manifestation à Washington des Burundais réclamant la libération de Pierre Claver Mbonimpa

Maison Blanche

Le Président Nkurunziza et son épouse reçus par le couple Obama à la Maison Blanche

Le président de l'APRODH rentre à la maison

4 mois de prison dont un mois à l'hôpital pour cet infatigable défenseur des droits humains

Mariage échoué entre le FRODEBU-Nyakuri et le Sahwanya FRODEBU

Des divergences opposent toujours le Dr Jean Minani, ici, à la descente des marches, avec son ancien compagnon de lutte Léonce Ngendakumana

Publicité

AMAKURU YO KUWA 22/10/2014

JOURNAL PARLE EN FRANCAIS DU 22/10/2014

TAARIFA YA HABARI YA 22/10/2014

KABIZI DU 22/10/2014

Appel d'offre

Annonces

Du nouveau sur le site web Burundinews

Bonjour à tous  Dorénavant, le site Burundinews est consultable à partir de ce lien. Seul un point entre Burundi et news a été retiré.  http://burundinews.free.fr/ (http://burundinews.free.fr/)  Bien cordialement  Gratien Rukindikiza

Vos suggestions

Qui est en ligne?

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne