Burundi-Kenya: Une exposition commerciale pour tenter de relancer les affaires

jeudi, 10 septembre 2015 16:36
Évaluer cet élément
(4 Votes)

Le terrain de jeux Tempête abrite depuis ce jeudi une exposition de produits du Kenya et du Burundi. Le coordinateur de cette exposition espère le renforcement de la coopération bilatérale entre Nairobi et Bujumbura à travers le commerce et penser au développement après une période électorale agitée. Les exposants eux, visent de nouvelles opportunités d’affaires.

Sur le terrain de football appelé Tempête, des tentes toutes blanches, des drapeaux du Burundi, de l’EAC, du Kenya et des exposants flottent dans le ciel ensoleillé de ce jeudi avant midi à Bujumbura. Plus vous vous approchez de ce terrain, plus les stands sont visibles avec un décor attirant. A l’entrée principale, une garde privée et des policiers contrôlent tout individu : sécurité oblige « dans cette période où tout change à tout moment » ; apprend-t-on sur place.

 

Plus de 58 stands sont installés dans ce terrain de football mais au moins 24 stands des exposants sont des entreprises du pays d’Uhuru Kenyatta. Parmi elles, la grande compagnie aérienne Kenya Airways, Kenya Port Authorty et autres sans oublier même un stand réservé à une université qui explique les opportunités d’études au Kenya.

 

Les Burundais ne sont pas en reste. Les entreprises publiques comme l’Office du Thé du Burundi (OTB), des maisons de communication comme ECONET-LEO et LUMITEL rivalisent de décor et de produits. Les particuliers eux aussi sont venus vanter leurs produits. La maison de confection des habits en pagnes «  Le Reflet » étale ses produits essentiellement faits dans les pagnes burundais nous explique l’une de ces responsables.  Selon cette responsable « venir exposer parmi les autres va me permettre de faire connaitre mon travail et nouer des relations d’affaires avec d’autres commerçants de la sous région ».

 

Plus loin, Annick Kabatesi n’a pas hésité à amener ses habits faits dans l’écorce de ficus. Cette Burundaise qui préfère s’appeler « Murundikazi Fashion », le nom de sa société de 3 ans, porte les fruits de ses produits. Vêtue d’une veste et jupe en écorce de ficus avec un chapeau, elle croit en cette exposition commerciale : «  je vais faire la curiosité de passer dans tous les stands pour savoir comment travaillent les autres, faire des échanges avec mes nouvelles connaissances et vendre aussi mes habits » lâche-t-elle avec un sourire avant de recevoir un client qui négocie un chapeau en écorces de ficus.

 

Sandra Mugisha explique aux curieux de son stand le fonctionnement de l’entreprise Global ICT Net présente dans plus de 4 pays de l’Afrique dont le Burundi, le Rwanda, la RDC et en Ouganda. Avec cette entreprise, « plus question que les chauffeurs puissent détourner et vider les réservoirs d’essence ni se rendre dans un endroit non autorisé par son employeur » car cette société vend des services informatiques de pointe pour gérer tout cela, affirme cette licenciée en Communication de l’Université Lumière de Bujumbura.

 

Cette exposition commerciale est organisée par l’Ambassade du Kenya à Bujumbura avec le Gouvernement du Burundi, la Chambre fédérale du commerce et de l’industrie du Burundi, l’Agence  pour la promotion de l’Investissement selon Valentin Kavakure coordinateur de cette exposition. Cette exposition vise «   le renforcement de la coopération bilatérale entre Nairobi et Bujumbura à travers le commerce et penser au développement après une période électorale agitée ». Et lui aussi espère une grande exposition commerciale regroupant tous les 5 pays de l’EAC car celle organisée pour 4 jours concerne seulement le Burundi et le Kenya conclut Valentin Kavakure.

 

Lu 2976 fois

Publicité

TAARIFA YA HABARI YA 26/04/2015

Qui est en ligne?

Nous avons 67 invités et aucun membre en ligne