Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Léopold Habarugira introuvable, la police nie toute implication

jeudi, 14 septembre 2017 05:43
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Léopold Habarugira de l'UPD Zigamibanga Léopold Habarugira de l'UPD Zigamibanga

La famille de Léopold Habarugira,  membre influent de l’UPD Zigamibanga enlevé ce mardi 12 Septembre 2017 indique qu’elle ignore toujours sa destination. Alors que la police nie catégoriquement être au courant de cet enlèvement, les défenseurs des droits de l’homme, eux, affirment que les crimes sont en train d’être commis par le régime de Bujumbura.

 

Après l’enlèvement de Léopold Habarugira, sa famille ne connait toujours pas le sort qui lui a été réservé. La police burundaise, via son porte-parole, sur les ondes de la radio Isanganiro a fait savoir que cet organe n'est pas au courant de ce cas. 

 

‘’La police burundaise n'est pas au courant d’un éventuel enlèvement d’un certain Léopold Habarugira hier à Mutanga car la police n’a pas reçu une plainte allant dans ce sens. Il n’y a pas eu une arrestation de cet homme qui aurait été  operée par les Forces de sécurité burundaise à cet endroit", argumente Pierre Nkurikiye.

 

De son côté, l’organisation de défense des droits de l’homme Ligue Iteka se dit préoccupée : Léopold Habarugira  risque d'être éliminé. Anschaire Nikoyagize président de la Ligue Iteka se base sur les cas d’autres militants de l'UPD déjà assassinés.

 

‘’Nous sommes très preoccupés par l'enlèvement de ce conseiller économique au sein du parti UPD Zigamibanga car il risque de subir le même sort qu'ont subi les autres membres de ce parti notamment Zedi Feruzi et le nommé Gahungu Patrick, lui aussi membre de ce parti", déplore le défenseur des droits de l’homme.

 

La ligue burundaise des droits de l'homme Iteka lance un appel au gouvernement du Burundi d'arrêter ces crimes commis à la population au lieu de rejetter les rapports qui dénoncent ces crimes.

 

Léopold Habarugira membre de l'UPD Zigamibanga a été kidnappé dans la matinée de ce mardi au quartier Gihosha en Mairie de Bujumbura. Selon son épouse, qui était avec lui lors de l'enlèvement, indique qu'il a été embarqué par quatre personnes dont une en tenue policière et armée.

Lu 311 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 458 invités et aucun membre en ligne