Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

La prison centrale de Mpimba dépourvue de médicaments pour soigner une centaine de détenus soufrant de tuberculose

lundi, 10 septembre 2018 06:46
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Cri de détresse des prisonniers tuberculeux de la prison centrale de Mpimba. Ces prisonniers demandent à ce qu’on leur vienne en aide avant qu’il ne soit tard. Pour le moment, ils ne reçoivent pas de médicament et les malades dépassent de loin la capacité d’accueil du centre de santé de cette prison.

Ces prisonniers atteints de tuberculose sont évalués à plus de cent. Le vendredi 08 Septembre, selon notre source, les responsables de la prison de Mpimba ont regroupé ces tuberculeux pour les placer en quarantaine. Nombreux parmi eux sont ceux poursuivis pour avoir contesté le 3ème mandat de Pierre NKURUNZIZA.

 

Ces prisonniers indiquent qu’ils ne reçoivent pas de médicaments et que le centre de santé de la prison est débordé. Non plus, ils ne sont pas autorisés à se faire soigner en dehors de la prison. Une situation que Pierre-Claver MBONIMPA, président de l’Association pour la défense des prisonniers, APRODH en sigle, qualifie de criminelle. « Si ces prisonniers soufrent de tuberculose, c’est à cause de la famine. Ce qui est grave, c’est que les directeurs de prison ne leur permettent pas d’aller se faire soigner à l’extérieur des prisons alors qu’ils savent très bien qu’ils n’ont pas de médicaments. Pour moi, cela démontre la volonté du pouvoir en place de tuer ces gens et de maquiller ce crime en mort naturelle. C’est leur nouvelle stratégie. Mais il faut qu’ils sachent que tuer un prisonnier, c’est comme mutiler un cadavre. C’est un crime parmi d’autres. »

 

La prison de Mpimba compte actuellement plus de 4.000 prisonniers alors qu’elle a une capacité d’accueil de seulement 800 prisonniers.

Lu 130 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 151 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha