Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Un officier récidiviste emprisonné pour grivèlerie et violence à l’endroit de la population

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un officier du grade de Major qui travaillait dans la ville de Kirundo est incarcéré depuis ce mardi 4 septembre 2018 à la prison centrale de Ngozi. Il est accusé de grivèlerie et de torture à l’endroit de la population. Les habitants de la ville de Kirundo demandent à la justice de ne pas prendre à la légère ce dossier vu que ce n’est pas la première fois que ce dernier affiche un tel comportement.

Cet officier en question est l’OPP1 Innocent NZIMIYABANDI. Les habitants de la ville de Kirundo indiquent que ce Major était dans un bistrot appelé chez Thomas situé au quartier Runanira 3 de cette ville de Kirundo, c’était lundi de cette semaine. Lorsqu’on lui a demandé de payer la facture, il a commencé à tabasser les gens qui étaient dans ce bar.  « Il s’est mis à tabasser toutes les personnes jusqu’à sortir son pistolet pour tirer sur elles. Certaines ont fui mais celles qui sont restées, y compris une vielle dame actuellement hospitalisée, ont été sérieusement tabassées » Témoigne notre source à Kirundo.

 

Les personnes qui étaient dans ce bar, poursuit notre source, ont alors alerté le Gouverneur et les responsables de la police à Kirundo qui n’ont pas tardé à se saisir de l’affaire. « Quand on est venu l’arrêter, il était déjà rentré. Ils ont conduit la vieille dame à l’hôpital. Le lendemain, un mandat d’arrêt du procureur général a été émis et il a été conduit à la prison centrale de Ngozi ».

 

Et les habitants de Kirundo d’ajouter que ce n’était pas la première fois que cet officier malmène la population, mais qu’il s’en est toujours bien sorti. « Nous demandons que le cas de l’année 2016 ne se produise plus. A l’époque, il a tabassé une servante de l’AFRICANA avec son pistolet et l’a blessé à la tête. La servante a été hospitalisée. Il a été arrêté et emprisonné. Ensuite, il a été libéré et muté ailleurs. Maintenant, il était de retour. Nous demandons que la justice sévisse durement ».  Réclament ces habitants. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 168 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha