Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le camp de Nduta en Tanzanie continue d’accueillir des réfugiés burundais qui arrivent chaque jour pour demander refuge. Paradoxalement, depuis quelques jours le gouvernement burundais en accord avec celui de la Tanzanie ont entamé un processus de rapatriement volontaire de certains réfugiés. 

Le rapatriement des réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie, candidats volontaires qui ont exprimé la volonté de rentrer, n'est pas pour bientôt. C’est ce que le président du camp a expliqué aux réfugiés inscrits pour être rapatriés ce lundi 24 Juillet 2017, alors que certains réfugiés étaient pressés de rentrer au pays. Plusieurs d'entre eux n'ont par ailleurs plus de nourriture.

Le coordinateur des ligues affiliées au parti CNDD-FDD a menacé publiquement l’ancien président Domitien Ndayizeye. Les déclarations jugées injurieuses ont été prononcées par Sylvestre Ndayizeye lors d’une manifestation de démonstration de force des imbonerakure à Bujumbura samedi dernier. L’ancien président dit prendre au sérieux ces menaces.

La mise-en-garde envers les membres du parti CNDD-FDD qui négligent ou se rebellent contre les activités partisanes constituaient la première partie du discours des Imbonerakure lors de leur manifestation samedi dernier à Bujumbura. Cette activité avait pour objectif une démonstration de force du parti au pouvoir dans la capitale qui s’est fortement mobilisée en 2015 pour s’opposer au 3ème mandat du président Nkurunziza.

Les députés de la coalition "Amizero y'Abarundi" ont boycotté la session parlementaire en plénière de ce jeudi qui avait à l’agenda l’adoption de la loi de mise en place de la commission du "conseil national de l'unité nationale". Ils reprochent au ministre de l'intérieur de les avoir méprisés lors de la séance de l'exposé des motifs dudit projet de loi. 

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 167 invités et aucun membre en ligne