Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

22 ans après les massacres de Bugendana, les rescapés sont toujours traqués

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les autorités de la province Gitega ne devraient pas écarter les déplacés de Bugendana dans les projets de développement. C’est un rescapé de 1996 qui l’a dit ce dimanche au cours des cérémonies de commémoration des massacres perpétrés par le CNDD-FDD encore au maquis, il y a 22 ans. Au cours de ces cérémonies, le plan de transformation du site en village de paix a également été évoqué.

Ce dimanche à Bugendana, les rescapées et familles des 648 personnes assassinées en dates du 20 et 21 Juillet 1996 ont commémoré la disparition des leurs. Après le dépôt de gerbes de fleurs, les participants à ce 22ème anniversaire ont échangé notamment sur les projets de développement de ce site et les déplacés ont demandé à être associés dès leurs conceptions.

 

« De par les textes nationaux et internationaux régissant les déplacés, nous savons que personne ne peut les forcer à rentrer. Nous demandons donc aux autorités administratives de Bugendana de nous associer dans les projets de développement car nous sommes des habitants de cette commune au même titre que d’autres. » Explique Innocent NKURUNZIZA, un des rescapés.

 

Selon le député Fabien BANCIRYANINO, ces projets de développement consistent entre autres à agrandir ce site pour qu’il devienne un grand village de paix. « Je vais être votre ambassadeur pour que cette petite ville soit un grand village de paix qui abritera tout le monde, hutu tutsi et twa. Des écoles vont être construites dans ce site, cycles secondaire et universitaire compris, en passant par les écoles de métiers. »

 

Même s’il parle développement, ces déplacés de Bugendana sont très préoccupés par les menaces de la jeunesse Imbonerakure du parti au pouvoir, le CNDD-FDD, en commune Bugendana. « Même si les autorités essaient de calmer la situation, les propos et menaces des Imbonerakure nous traumatisent jusqu’à ce que certaines personnes ne dorment que d’un seul œil. » Précise Innocent NKURUNZIZA, représentant des déplacés de Bugendana.

Lu 253 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 157 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha