Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Le Ministère de la sécurité publique à l’œuvre pour lutter contre l’Ebola.

mardi, 14 août 2018 10:47
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le ministère de la sécurité publique et de la gestion des catastrophes vient de déterminer les points de surveillance de la maladie à virus d’Ebola sur les frontières entre le Burundi et les pays voisins.Il a été également déployé sur ces points du matériel adéquat et un personnel formé pour y effectuer un contrôle de tous les passagers entrant au Burundi.

Dans une correspondance adressée à l’inspecteur général de la police, le ministre de la sécurité publique l’a instruit de prendre toutes les mesures visant l’interdiction formelle de l’utilisation des autres points d’entrée par des personnes en provenance de la République Démocratique du Congo, à l’exception des 13 points ci- après situés dans les provinces frontalières de la RDC.

 

Ces points sont les postes frontaliers de Ruhwa, Mparambo et la 6ème transversale de Buganda pour la province de Cibitoke, Vugizo, Gatumba et Kabezi pour la province de Bujumbura, l’aéroport international de Bujumbura, le port de Bujumbura pour la Mairie de Bujumbura, Gitaza, Magara et port de Rumonge pour la province de Rumonge, Kabonga et Rusoro pour la province de Makamba.

 

A tous ces points d’entrée, il a été déployé du matériel de détection du virus Ebola et un personnel formé

 

Une autre attention particulière a été également réservée aux postes frontaliers avec le Rwanda et la Tanzanie à savoir Kanyaru- Haut, Kanyaru- bas, Gasenyi- Nemba et Kobero.

 

Ces mesures sont consécutives à la déclaration du virus d’Ebola au Nord- Kivu situé à 400 km du Burundi le 1er août dernier.

Lu 190 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2018 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 142 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha