Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Musaga : Un élu du peuple cité dans la collecte des fonds pour une destination inconnue

vendredi, 18 août 2017 07:31
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les chauffeurs de bus et taxi voiture qui travaillent sur la route RN7 Bujumbura-Ijenda demandent une lumière sur l'utilisation des fonds collectés de force par les Imbonerakure. Selon nos sources, ces  fonds sont destinés au paiement des salaires de certains jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD de la zone Musaga. Le député Lewis Niyongabo, responsable de ce groupe d'Imbonerakure, est pointé du doigt dans la gestion opaque de ces fonds.

 

Ce groupe d'Imbonerakure qui collecte ces fonds fait partie du comité mixte de sécurité dans la zone Musaga. Il aurait été mis en place par un député du nom de Niyongabo Lewis en collaboration avec le président de l'association des rabatteurs de la zone Musaga, un des membres de la ligue des jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD connu sous le nom de Nkunzimana Ernest alias Washushe.  Ce groupe d’Imbonerakure collecte une somme de 1.000 francs burundais  par tour effectué et pour tout véhicule de transport sur la route RN7 Bujumbura-Ijenda.

 

Les chauffeurs de bus et taxi voiture usagers de la route RN7  disent avoir des inquiétudes sur la destination des fonds collectés et pensent plutôt que cet argent est utilisé pour le paiement  des jeunes Imbonerakure à Musaga. « Nous  sommes obligés de payer une somme de 1.000 francs burundais par tour. Parmi les responsables de cette collecte forcée figurent cinq Imbonerakure. A la tête de cette équipe se trouve Ernest Nkunzimana alias Washushe, un  ancien responsable des rabatteurs de la zone Musaga. Nous pensons qu’il s’agit d’une somme destinée à payer les Imbonerakure », explique un de ces chauffeurs

 

Ces transporteurs qui utilisent la route RN7 indiquent qu’ils  paient au moins 3 millions de francs burundais par mois. Selon les informations en provenance de Musaga, chaque jeune Imbonerakure de ce groupe touche 50.000 francs burundais par mois.

 

Ces chauffeurs disent avoir tenté de trouver une explication sur la destination de ces fonds mais en vain. « Quand nous demandons des éclaircissements sur l'utilisation de cet argent au président de l'association des chauffeurs, il nous renvoie à l'honorable Lewis Niyongabo qui est responsable de ce groupe  d'Imbonerakure avec qui il partage ces fonds », s’indigne un des chauffeurs. 

 

Certains des chauffeurs affirment avoir versé la somme à la Banque BBCI. Ils pensent que la gestion opaque de ces fonds  serait même à l'origine du crime qui a été commis à l'endroit de leurs collègues. Le député Lewis Niyongabo pointé du doigt dans la gestion de ces fonds ne s'est pas encore exprimé sur cette affaire.

Lu 470 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 729 invités et aucun membre en ligne