Génocide au Burundi par Pierre Nkurunziza #StopThisMovie

Mauvaise appréciation de l’évaluation de la feuille de route hier jeudi à Gitega par l’ADC-Ikibiri. La coalition se dit déçue du déroulement. Pour Léonce Ngendakumana, président de l’ADC, les points sensibles dont la situation politico-sécuritaire au Burundi n’ont pas été débattus. Le gouvernement l’a fait exprès selon Léonce Ngendakumana.

Quant au président du FNL non reconnu par le ministère de l’Intérieur, le gouvernement burundais ne manifeste pas sa volonté d’inclure tout le monde dans la préparation des élections. Agathon Rwasa se dit étonné du fait qu’aucun point figurant dans la feuille de route n’a été discuté.

Le Burundi commémore ce mardi le 21ème anniversaire de l’assassinat du président Melchior Ndadaye, premier chef d’Etat démocratiquement élu en juin 1993. Melchior Ndadaye a été assassiné par des militaires lors d’un putsch dans la

La considération de la feuille de route et du code de conduite pour les élections de 2015 sont l’une des préoccupations des chefs de missions de l’Union Européenne au Burundi. Ces préoccupations ont été exprimées au gouvernement lors d’une réunion de dialogue politique qui a eu

Les députés du parti UPRONA sont contre le nouveau découpage territorial du Burundi qui se prépare à être mis en exécution par le gouvernement. Charles Nditije, un des élus de l’UPRONA indique que cela cache des motifs électoraux au profit du parti CNDD-FDD. De surcroît, ces députés de l’UPRONA ne seraient pas dérangés que la commune Rumonge devienne une province. C’est plutôt le fait que cela se fasse à la veille des élections qui les inquiétaient.

Le député Charles Nditije affirme que le gouvernement les met toujours devant un fait accompli dans l’adoption ou rejet des projets de lois. Interrogé sur le fait que les députés de l’UPRONA ont voté pour la réorganisation des communes urbaines, Charles Nditije indique qu’il la juge bénéfique pour les habitants de la mairie.

Certains représentants de la Communauté Batwa accusent la CENI d’exclusion. 2 personnes, un hutu et un tutsi ont été copté comme des batwas à Kayanza et Ngozi dans les CEPI. Affirmation du sénateur Vital Bambanze, représentant de la Communauté Batwa à la chambre haute du parlement. Ce sénateur demande à la CENI de corriger ces erreurs en accordant ces 2 places aux vrais batwa et que ces 2 personnes coptées soient poursuivies en justice.

Le parti MSD retire sa participation aux commissions électorales provinciales indépendantes « CEPI » et aux futures commissions électorales communales indépendantes « CECI ». François Nyamoya, secrétaire général du parti MSD indique que les

Le Burundi commémore le 53ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore, héros de l’indépendance. Un assassinat qui a été suivi par l’indépendance du Burundi. Les cérémonies de commémoration de cet assassinat ont débuté par une messe de requiem à la

Les hommes politiques dénommés « Acteurs politiques » peuvent utiliser beaucoup de façon en vue de participer aux élections de 2015. Contenu d’une analyse de Julien Nimubona, politologue, à 6 mois des élections au Burundi. Pour cet

Denis Karera, président de la Ligue des jeunes du parti CNDD-FDD dément qu’il a été à Vugizo-Warubondo hier mercredi. Ceci en réaction aux témoignages de la population de cette localité selon lesquels, la camionnette de type Hilux qui était à Vugizo appartenait au président de la Ligue des jeunes du CNDD-FDD. Selon lui, ces témoignages ne sont pas fondés tant qu’il n’utilise pas de camionnette.

Mécontentement des militants du FNL d’Agathon Rwasa ne zone Kabuye de la commune et province Kayanza. Depuis ce dimanche, le chef de colline Kinyambukizi a confisqué leur lance voix, il était accompagné par les jeunes Imbonerakure de ces localités selon ces militants du FNL d’Agathon Rwasa. Ils indiquent qu’ils ont saisi les autorités administratives mais que rien n’est pas encore fait.

Et à Kirundo, les jeunes des partis politiques d’opposition affirment qu’ils sont écartés dans l’obtention de la carte d’identité nationale. Ces jeunes disent que leurs activités politiques sont perturbées par les jeunes du CNDD-FDD, surtout dans les communes Gitobe, Bugabira et Busoni. Mais le parti présidentiel à Kirundo rejette ces accusations.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2015 by GPIUTMD

Twitter

Qui est en ligne?

Nous avons 115 invités et aucun membre en ligne