Accueil A propos de RPA Les journalistes Actualité Editorial Emmission Notre programme de la semaine Contactez-nous Emails Notre Magazine

 Histoire de la naissance de la RPA et premiers débuts

Par admin
jeudi 28 février 2013         à 13 : 41 : 25

JPEG - 30.2 ko

La RPA est partie de l’idée de donner la parole aux petits Burundais. Le Burundi était à l’époque un pays où ne parlaient que les gens à la chemise propre : le président, les ministres, les directeurs généraux. Le plus petit à avoir droit à la parole était le directeur.

Les informations étaient dominées par l’institutionnel, c’est-à-dire les activités, les réunions du gouvernement, des organismes internationaux qui même s’ils parlaient des problèmes de la population n’associaient pas cette dernière.
Il fallait donc remplir le vide qui était là, celui du point de vue de la population, de leur regard sur le monde. Il était très difficile pour des individus de créer une radio à cette époque car il fallait avoir une crédibilité auprès des financiers, crédibilité que les initiateurs de la RPA n’avaient pas. Les radios privées qui existaient déjà avaient été créés par des ONG. C’est ainsi que de l’idée à l’aboutissement du projet, 5 années se sont écoulées jalonnées de demandes de financement et d’échecs.
La raison de ces échecs était que beaucoup de gens avaient encore en mémoire la Radio des Mille Collines, tristement célèbre pour son rôle dans le génocide au Rwanda. Ils avaient également en tête la radio Agatasha qui, même si elle avait joué un rôle positif, avait été interdite par le pouvoir en place au Rwanda. Dans ces conditions, les financiers ne voulaient pas prendre de risque pour un projet qui avait peu de chances d’aboutir dans le contexte de nos républiques autoritaires.

Le tournant pour le projet RPA vint lorsque Marvin Kalb, une légende du journalisme américain et directeur d’un centre d’études à l’Université Harvard où Alexis Sinduhije, le fondateur de la RPA, avait fait des études ; endossa le projet convainc la Fondation Ford de financer la radio. Cependant, la Fondation Ford ne finançait pas de projets dans les pays francophones d’Afrique. Pour avoir accès à ces fonds, le projet RPA devait impérativement à la fois répondre à cette exigence de langue et travailler sur des réalités burundaises. Il fut donc refait pour les besoins du financement et la radio décida d’initier des actions en faveur des Burundais vivant dans les camps de réfugiés en Tanzanie. Cet obstacle levé, il restait cependant que le financement de la Fondation Ford ne permettait pas à la RPA d’émettre jusqu’en Tanzanie dans les camps. Pour pallier cela, la RPA a envoyé des correspondants travailler dans les camps et une association a été convenue entre la RPA et la radio Kwizera de Ngara, pour diffuser les programmes de la RPA. La RPA pouvait dès lors envoyer et recevoir des informations auprès des réfugiés. Le projet a marché et la Fondation Ford a également accordé un financement pour la 2e année et l’UNESCO s’est également joint à l’aventure en finançant l’achat d’équipements.

Met deze baanbrekende betaaloptie ideal casino heb je in een mum van tijd geld op je rekening en kun je direct beginnen met gokken.

Lorsqu’elle a commencé à émettre, la radio s’est illustrée en parlant notamment des domestiques des maisons, ces hommes et femmes qui organisent notre bouche, préparent notre lit, nettoient nos maisons, veillent sur nos enfants mais dont nous ne savions absolument rien. Leur regard, leur vie passaient totalement hors de notre vue, anonymes.

La RPA a également parlé de l’emploi du temps des enfants de la rue que tout le monde prenait pour des enfants misérables mais dont les reportages ont montré l’extrême organisation et la répartition des tâches dans la vie en groupe.
La RPA a également exposé les injustices subies par les populations notamment en ce qui concerne les expropriations.
Mais elle ne s’est pas limitée qu’à cela. Elle a également attaqué la question qui hantait le plus le pays à cette époque : la guerre. Elle l’a couverte sans complaisance. Des échos des déchirements du conflit parvenaient aux oreilles des gens mais beaucoup de gens n’en savaient pas beaucoup. La RPA a mené des reportages dans les endroits en conflit, exposé la guerre, établissant les faits et les preuves sur tel ou tel massacre, les auteurs quels qu’ils soient.
C’était une autre façon de voir les choses que la RPA voulait initier. Elle était devenue une sorte de parlement oral. Cela a fait bouger toutes les lignes de tous les côtés.

ALEXIS SINDUHIJE, FONDATEUR DE LA R.P.A REPOND AUX QUESTIONS DE J.MARIE NINDORERA (DIT BOBORO) ET DE MARIE CLAIRE NDIKUMANA EN AOUT 2010.
IMG/mp3/alexis_sinduhije.mp3


32 votes

Commenter...  Retour


RPA New look

Lors de la célébration du 10ème anniversaire de la RPA en 2011, la population burundaise dont nombreux auditeurs ont tenu à souligner leur engagement pour appuyer financièrement la radio du peuple. Pour relayer cette initiative intérieure, la RPA en appelle à la diaspora pour contribution. La RPA vient d’ouvrir un compte en Belgique pour mettre à contribution la diaspora. La Radio la mieux écoutée du Burundi, selon plusieurs études commanditées se trouve à la croisée du chemin. D’une part, le public l’incite à toujours mieux (...) :: Lire plus

Editorial

Pourquoi lui ?

Le président de l’APRODH est aux arrêts depuis la matinée de vendredi 16 mai 2014. Apparemment l’affaire des jeunes burundais en entrainements paramilitaires au Congo seraient à l’origine de son arrestation. Ces entrainements à l’endroit des Imbonerakure, des ex-combattants FDD, ainsi que des anciens rebelles du FNL dit « Ibisekenkanya » sur le sol congolais ont commencé à faire écho en Avril dernier. A la fin du même mois d’Avril, des embuscades et pièges ont été tendus à Kiliba-Ondes et ont emporté plus de 30 vies parmi les jeunes (...) :: Lire plus

Nos emissions

ABADUSERUKIRA DU 26 07 2014
IMG/mp3/abaduserukira_du_26_07_2014.mp3

CUKUCUKU du 27 Juillet 2014
IMG/mp3/cukucuku_du_27_juillet_2014.mp3

UTERERA IKI ? du 27 07 2014
IMG/mp3/uterera_iki_du_27_07_2014.mp3

Plus d'emissions >>

Emmission du sport

En toute intimité

En toute intimité du 07 Septembre 2013 ( Avec Professeur Nicodème Bugwabari)
IMG/mp3/intim0713.mp3

Ecoutez Plus >>
Le journal parlé

Kabizi
Tous droits réservés à RPA (Radio Publique Africaine)