Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

La culture burundaise à l’honneur d’une journée organisée par les burundais réfugiés en Ouganda

vendredi, 01 novembre 2019 05:55
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les réfugiés burundais résidant dans la ville de Kampala en Ouganda organisent ce vendredi 1er novembre une journée culturelle. Selon les représentants de ces réfugiés, cet évènement a pour objectif de promouvoir la culture burundaise et sera une occasion de collecter des fonds pour venir en aide aux plus nécessiteux.

 Cette journée organisée par les réfugiés burundais aura lieu ce vendredi 1er novembre à Kampala, la capitale ougandaise.

Le but de cet évènement, selon Frédéric Ndayisenga, président de la communauté des réfugiés burundais en Ouganda, COREBU en sigle, est de revaloriser la culture burundaise.

 

« Pour mettre en valeur la culture burundaise, il y aura des danses traditionnelles, le tambour, etc. Même si nous sommes des réfugiés, nous tenons beaucoup à nos valeurs »

 

L’autre objectif, poursuit le président de la COREBU, c’est de pouvoir partager avec les plus vulnérables et s’entraider mutuellement.

 

« On a déjà commencé la collecte de vêtements et de chaussures. Pour ceux qui préfèrent donner leur contribution en terme d’argent, ils sont également les bienvenus. Il y a un groupe qui se charge de cibler les réfugiés les plus vulnérables qui bénéficieront de cette aide. »

 

 L’artiste burundais Thomas Nzeyimana alias ‘’Mkombozi’’ sera lui aussi de la partie. Il affirme que ce sera une bonne occasion pour échanger sur comment redresser le comportement de certains jeunes réfugiés à travers la culture burundaise.

 

« Ce sera une journée d’espoir pour nous les réfugiés. Non seulement on pourra rencontrer les nôtres, mais ce sera également l’occasion d’assister à nos différentes performances artistiques traditionnelles. »

 

Et ce chanteur burundais d’ajouter que cette occasion leur permettra également de se remémorer les paroles de leurs aïeux, des paroles pleines de sagesses et de conseils, surtout en ce qui est des bonnes mœurs.

 

« Ceux qui nous ont contraints à l’exile pensaient nous avoir définitivement enterrés, mais nous avons continué à pousser comme des graines. Nous sommes restés debout. C’est alors cette joie que nous avons voulu partager avec nos autres frères réfugiés. »

 

Signalons que l’entrée sera gratuite pour tout réfugié vivant sur le sol ougandais.

Lu 324 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 233 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha