Recherche

Amakuru yo ku wa 26 Ntwarante 2020

Journal du 26 Mars 2020

La réouverture des médias burundais au centre de la journée internationale des droits de l'homme

jeudi, 10 décembre 2015 20:13
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Bujumbura célèbre la journée internationale des droits de l’homme sous le thème "20 ans pour vos droits au Burundi". Cette célébration coincide avec les 20 ans d'existence du bureau des Nations Unies pour les droits de l'homme au Burundi. Cette journée est également célébrée au moment où ces droits sont fortement bafoués au Burundi, en commençant par le droit à la vie.

Pour Jean Pierre HAVYARIMANA, Représentant Suppléant du Réseau de l'Observatoire National des droits de l'homme au Burundi (RNADH),"les tueries et les tensions caractérisent le Burundi ces jours ci. A cela s'ajoute la liberté d'expression qui continue à régresser après la fermeture de 5 médias indépendants". Cet activiste des droits de l'homme suggère au gouvernement en place leur réouverture "pour des informations pluralistes et équilibrées" et au peuple burundais de garder la cohésion sociale et la solidarité.

 

Ces propos ont été tenus lors de cérémonies organisées par l'Office des droits de l'homme au Burundi.

 

Pour Patrice VAHARD, Represéntant du Haut Commissariat des Droit de l'Homme au Burundi "nos droits et nos libertés sont inalinéables, maintenant et pour toujours". Ce fonctionnaire des Nations Unies a interpellé les autorités burundaises, les opposants au troisième mandat, la société civile ainsi que les journalistes: "l'inclusion et la liberté sont plus socialement et économiquement plus rentables que l'exclusion et la restriction de l'espace démocratique". Il a lui aussi évoqué la fermeture prolongée des médias indépendants et même de la société civile burundais en demandant leur réouverture: "la société civile et les médias ne peuvent pas contribuer à la construction nationale s'ils sont suspendus". Car selon Patrice VAHARD, les deux sont des agents de promotion de la paix, de la stabilité et de la culture du respect des droits de l'homme et du développement. Le Représentant du Haut Commissariat des Droit de l'Homme démontre que ces suspensions des médias ont fait apparaître "la rumeur et le mensonge dont la capacité de nuisance n'est plus à démontrer".

 

La branche des droits de l'homme au Burundi a entre autres missions le monitoring des violations des droits de l'homme et l'accompagnement de ses victimes, le renforcement des capacités institutionnelles de la société civile,  l'appui institutionnel des structures étatiques, et bien d'autres.

 

Les cérémonies de la célébration de la journée internationale des droits de l'homme organisée par l'Office des droits de l'homme s'est cloturée avec la remise des certificats d'honneur au personnel qui a ouvert le bureau de bujumbura, il y a de cela 20 ans.

 

Lu 3003 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

28 mars 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 237 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha