Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Les membres de l’opposition dans la ligne de mire du parti Cndd-Fdd

dimanche, 23 décembre 2018 21:52
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le vice-président du parti Msd en commune Gatara a été malmené ce jeudi par les jeunes Imbonerakure du parti Cndd-Fdd. Aujourd’hui, les habitants de la zone Ngoro, commune Gatara de la province Kayanza demandent l’arrêt des maltraitances et autres abus dont font toujours victimes les membres des partis de l’opposition.

C’était jeudi lorsque Rémy Ndayisenga, responsable de la jeunesse affiliée au parti Cndd-Fdd dans la zone Ngoro, accompagné par des Imbonerakure de la place, se sont rendus au domicile d’Audace Sibomana. Selon notre source, ces membres du parti au pouvoir se sont rués sur Audace Sibomana et l’ont passé à tabac, juste pour ses convictions politiques différentes des leurs. « Les Imbonerakure dirigés par le prénommé Rémy sont allés chez Audace Sibomana, adjoint du représentant du parti Msd dans la commune Gatara. Aussitôt arrivés, ils ont commencé à le bastonner. Son seul crime est d’avoir refusé d’adhérer au parti Cndd-Fdd. »

 

Les habitants de la Kayanza font savoir que les discours de haine véhiculés par Jean-Bosco Ndikumwenayo, représentant du parti Cndd-Fdd en province Kayanza, seraient à l’origine de cette persécution. « L’exemple le plus récent qui illustre ce genre de discours de haine est celui du 12 Décembre. Ce jour-là, le représentant du parti Cndd-Fdd en province Kayanza s’était rendu en zone Mbirizi pour une réunion avec les responsables du parti Cndd-Fdd venus de toutes les zones de la commune Gatara. Dans son discours, il leur a intimé l’ordre de marquer toutes les maisons appartenant aux membres du parti Cndd-Fdd afin de pouvoir les distinguer des autres, et de procéder au recrutement des nouveaux membres. Nous avons alors pris peur car cela ne présage rien de bon. »

 

Contacté à propos, Rémy Ndayisenga responsable des Imbonerakure de la zone Ngoro ne confirme ni n’infirme ces allégations. Il nous a plutôt renvoyé au porte-parole du parti Cndd-Fdd. La RPA a également essayé de joindre Jean-Bosco Ndikumwenayo, représentant du parti Cndd-Fdd en province Kayanza, mais son téléphone sonnait sans que personne ne décroche.

Lu 625 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

22 mars 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 388 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha