Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Une visite carcérale qui tourne mal

lundi, 13 mai 2019 08:38
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un membre du parti CNL sur la colline Karombo en zone Rubirizi de la commune Mutimbuzi est détenu au cachot de cette zone depuis samedi soir. Il serait accusé d’avoir rendu visite à un autre membre de ce parti tabassé par les Imbonerakure de la colline Gahahe jeudi dernier avant d’être incarcéré au cachot de la zone Rubirizi.

Arrêté ce samedi 11 mai, Adolphe Habonimana a été conduit aux cachots de la zone Rubirizi. La population de Karombo révèle que ce dernier était allé rendre visite à l’élève Jean-Claude Manirampa, violemment tabassé jeudi dernier par les Imbonerakure de la colline Gahahe avant d’être mis au cachot de la zone Rubirizi.

 

« C’est l’un des élus collinaires en zone Rubirizi. Il habite la colline Karombo et est membre du parti CNL. Il s’était rendu là-bas pour aider un élève détenu dans ce cachot à aller se faire soigner. » Explique notre source

 

Adolphe Manirampa a été alors arrêté sur ordre de Frédéric Masabano, chef de colline Gahahe, et mis au cachot de la zone Rubirizi. Ce dernier l’a livré au commissaire communal de police et au prénommé Joe Dassin, agent du service national des renseignements.

 

La population de la colline Karombo s’étonne de voir qu’un chef collinaire peut s’arroger le droit de procéder à l’arrestation d’une personne qui n’habite pas sa circonscription.

 

L’élève Jean-Claude Manirampa arrêté jeudi 10 mai a été remis ce samedi à sa famille pour se faire soigner. C’est après qu’il ait été torturé par les Imbonerakure avant d’être incarcéré au cachot de la zone Rubirizi.   

Lu 194 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

21 mai 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 475 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha