Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Un viol resté impuni pour des raisons politiques

mercredi, 15 mai 2019 09:31
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un enseignant de l’école fondamentale Bitezi en commune Matana de la province Bururi, est pointé du doigt pour avoir engrossé une fille de la 7ème année. Il jouirait d’une impunité parce qu’il appartient au parti au pouvoir le Cndd-Fdd. Les enseignants et les parents de la victime plaident pour que l’auteur du viol soit traduit devant la justice et qu’il soit puni conformément à la loi.

L’enseignant qui a engrossé son élève s’appelle Jean-Claude Bizohera, membre de la ligue des jeunes Imbonerakure du Cndd-Fdd. Les enseignants et les parents des élèves déplorent le phénomène d’impunité que bénéficient certains militants du parti au pouvoir.

 

« Les parents de la victime ont voulu porter plainte mais ils ont été intimidés par des Imbonerakure de la colline Bitezi. Les parents des élèves de cette école n’ont pas cessé de demander justice, mais ça n’a rien donné. Les responsables de l’enseignement en commune Matana n’ont encore rien fait pour traduire l’enseignant responsable du viol devant la justice. Et tout ça parce qu’il jouit de la protection du parti au pouvoir. » Raconte notre source

 

La victime a déjà abandonné l’école parce qu’elle a mis au monde. Pendant ce temps, le responsable du viol est toujours libre et vaque normalement à ses activités quotidiennes comme si de rien n’était. Les enseignants et les parents de la victime plaident pour que l’auteur du viol soit traduit devant la justice afin qu’il réponde de ses actes.

Lu 161 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

21 mai 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 242 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha