Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

De malades à prisonniers

vendredi, 12 juillet 2019 09:22
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Hôpital de Karusi Hôpital de Karusi

Une certaine catégorie de malades de l’hôpital Karusi demande au Gouvernement et aux âmes charitables de lui venir en aide. C’est au moment où ils viennent de passer plus de 4 mois en détention à cet hôpital faute d’avoir manqué de quoi payer les frais d’hospitalisation.

Certains malades de l’hôpital provincial de Karusi viennent de passer plus de 4 mois après hospitalisation mais ne sont pas parvenus à régler la facture des soins de santé. Par conséquent, l’hôpital a décidé de les maintenir.

 

« C’est un grand hôpital qui accueille beaucoup de gens. Mais, comme le petit peuple n’est pas en mesure de payer une facture de plus d’un million de francs burundais par exemple, ils se retrouvent prisonniers de cet hôpital. Un citoyen lambda peut mourir sans avoir touché 150 mille francs burundais. Il y en a qui sont ici depuis 4, 5 voire 6 mois. » Explique notre source

 

Certains malades sont désespérés. Ils demandent au président de la République et à toute âme charitable de leur venir en aider afin de retourner dans leurs familles. « Nous sommes dans l’incertitude et nous ne voyons pas comment nous en sortir. Nous sommes guéris mais nous sommes prisonniers de cet hôpital. Les autres bénéficient de la grâce présidentielle, et nous aimerions également en faire partie. »

 

L’effectif de ces malades n’est pas facile à connaître dans la mesure où ils ont déjà remis les lits de l’hôpital et se débrouillent pour dormir et trouver de quoi manger.

 

Lu 94 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

22 juillet 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 120 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha