Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Les opposants toujours dans le collimateur du parti au pouvoir

mercredi, 21 août 2019 08:37
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les habitants de la colline Nyamabuye en zone Kigoma de la commune Bugabira s’insurgent contre les persécutions qu’ils subissent de la part du chef de zone Kigoma. Ce dernier les oblige à adhérer au parti au pouvoir. L’exemple donné est celui d’un membre du parti Uprona non reconnu par le pouvoir en place actuellement sous menaces pour avoir refusé d’adhérer au parti Cndd-Fdd.

L’homme qui est malmené s’appelle Mathias Nzoyihera et est membre du parti Uprona non reconnu par le pouvoir en place.

 

Les informations fournies par les habitants de la colline Nyamabuye où réside la victime indiquent que ça fait plus d’une année qu’il a été sollicité par le chef de zone Kigoma du nom de Jean-Bosco Mayeri, pour adhérer au parti Cndd-Fdd, chose qu’il a toujours refusée.

 

Vexé, révèle notre source, le chef de zone l’a alors accusé de faire une mobilisation pour le compte du parti Cnl, ce que la population qualifie de prétexte. « Mathias réside à Nyamabuye, en zone Kigoma. Il est malmené parce qu’il est membre du parti Uprona. Il ne fait la mobilisation pour aucun parti. C’est juste un prétexte. »

 

Les membres de la famille de Mathias ne sont pas non plus épargnés, poursuit notre source à Nyamabuye. « La femme de Mathias a été battue au début de ce mois par un certain Michel Batangimana. C’est un animateur des slogans du parti Cndd-Fdd lors de ses cérémonies. Après ce forfait, elle a porté plainte auprès de l’officier de la police judiciaire. Mais le chef de zone a interdit à ceux qui ont assisté à la scène d’aller témoigner. »

 

Le nommé Michel Batangimana nie les faits et fait savoir que l’affaire se trouve entre les mains de l’officier de la police judiciaire. « Le dossier est pour le moment chez l’officier de la police judiciaire. Le jour où elle dit qu’elle a été malmenée, le chef de zone était sur les lieux et pourrait vous donner de la lumière. Nzoyihera a déjà choisi des témoins et je pense que nous allons tous comparaître ce mercredi. »

Lu 158 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 194 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha