Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Disparition d’un réfugié burundais au camp de Nduta

lundi, 09 septembre 2019 19:10
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un réfugié burundais du camp de Nduta en Tanzanie est porté disparu depuis mercredi de la semaine dernière. La famille précise qu’elle a cherché un peu partout sans succès. Ces réfugiés demandent au HCR de tout faire pour assurer leur sécurité.

Ce refugié burundais porté disparu depuis mercredi répond au nom de Moses Niyokwizera. Il habitait dans la zone deux du camp de Nduta en Tanzanie. Il a répondu à un coup de téléphone et il n’est pas revenu à son domicile comme le signale un des membres de sa famille. « Il a été arrêté mercredi par des gens non encore identifiés. Il a répondu à un appel téléphonique comme d’habitude et depuis on n’a plus de ses nouvelles »

 

La famille de Moses Niyokwizera indique avoir cherché partout mais sans succès. Aujourd’hui, elle est dans l’angoisse. « Le lendemain, nous nous sommes rendus à la police et chez les Sungusungu pour voir s’il serait détenu, mais sans succès. Personne ne nous a donné de nouvelles pour notre fils. Aujourd’hui, ce ne sont que des pleurs seulement. Au niveau de la famille, nous ne savons pas le motif de son arrestation. Avant, il était un simple motard. Avec la mesure de suspension des taxis motos, il restait à son domicile », précise un membre de famille.

 

Les réfugiés burundais du camp de Nduta lancent un appel vibrant au Haut-commissariat des réfugiés pour assurer leur sécurité. « Que le HCR nous protège et si possible cherche pour nous un autre pays d’accueil car, ici à  Nduta notre sécurité est menacée », insiste un réfugié.

 

Ces réfugiés indiquent que la sécurité s’est dégradée après la visite de Pascal Barandagiye, ministre burundais de l’intérieur, dans ce camp.

Lu 147 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 265 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha