Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

Un prévenu torturé par ses codétenus à Rumonge

mercredi, 06 novembre 2019 07:05
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un détenu de la prison de Rumonge a été torturé par les chargés de la sécurité qui se trouvent être ses codétenus. Actuellement, il est dans un état critique car les autorités de cette maison carcérale lui ont refusé la permission d’aller se faire soigner à l’extérieur de la prison.

Le prisonnier dont il est question s’appelle Gérard Ruyambu. Il a été torturé et laissé dans un état critique par les autres prisonniers chargés de la sécurité, sous la direction de Jean-Bosco Ngendakumana, un Imbonerakure y écroué. Plusieurs coups de barres de fer lui ont été asséné au niveau des fesses jusqu’à ce qu’il soit incapable de marcher.

 

Selon des sources sur place, Gérard serait victime d’avoir refusé d’obéir aux ordres du chef des détenus chargés de la sécurité. Ce dernier voulait qu’il espionne les autres détenus qui se plaignent du vol de haricots, un vol dont serait responsable le directeur de la prison de Rumonge.

 

Face à son refus de coopérer, poursuivent nos sources, Jean-Bosco Ngendakumana a intimé l’ordre à ses subalternes d’emmener Gérard Ruyambu dans une cellule de correction où il a été torturé. Le lendemain de sa torture, Gérard Ruyambu aurait sollicité une permission d’aller se faire soigner à l’extérieur de la prison de Rumonge mais en vain. Les autorités de la prison auraient eu peur que les défenseurs des droits de la personne humaine ne se rendent compte du calvaire subi par Gérard Ruyambu, concluent nos sources

Lu 203 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 104 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha