Recherche

Amakuru yo ku wa 26 Ntwarante 2020

Journal du 26 Mars 2020

Disparition d’un membre du parti CNL à Kanyosha

vendredi, 13 décembre 2019 09:55
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Rémy Havyarimana, la victime Rémy Havyarimana, la victime

Un habitant de la zone Kanyosha en Mairie de Bujumbura a été enlevé le soir de ce mercredi par des imbonerakure en compagnie des agents de la documentation. La famille et les proches s’inquiètent de la sécurité de la victime surtout que son lieu de détention est jusqu’ici inconnu.

 

Cet individu porté disparu est un membre du parti CNL connu sous le nom de Rémy Havyarimana.

Il habitait dans la localité de Kibembe au quartier Ruziba de la commune Kanyosha.

 

Selon des informations en provenance de la commune Kanyosha, tout a commencé aux environs de 19 heures 30 minutes de ce mercredi.

Des imbonerakure sont venus accompagnés par le responsable du service national de renseignement en Mairie de Bujumbura prénommé Salvator.

Ces derniers ont embarqué par la suite Rémy Havyarimana dans un véhicule de type Hilux, indique un témoin oculaire.

 

« Mercredi soir vers 19h30, trois Imbonerakure sont venus à la recherche de Rémy. Il s’agit de Salvator alias Kabura responsable du service national de renseignement en compagnie de Daniel, fils de Bimenyi.

A l’arrivée au domicile de Rémy, ils ont caché le véhicule de la documentation.

Quand  Rémy est sorti de sa maison suite à l’appel de son voisin, Salvator l’a arrêté et l’a embarqué dans son véhicule immatriculé B 6394A. Ce véhicule serait aussi de la documentation », a précisé un membre de famille.

 

Ce jeudi matin, un autre membre du parti CNL nommé Nzobakenga a été arrêté à la permanence du parti CNL de cette même localité de Kibembe. 

 

«  Ils ont arrêté un autre jeune homme du nom de NZOBASENGA. Ce dernier a été arrêté par deux policiers et il était dans la permanence de Kibembe. Ils l’ont emmené  à la zone Kanyosha.

Ces deux policiers étaient en compagnie des Imbonerakure. Ils sont encore à la recherche des autres y compris le chef de quartier du nom de Gikeke », a ajouté un habitant de Kanyosha.

 

Le lieu de détention de Remy Havyarimana est jusqu’à présent inconnu et un autre plan visant à arrêter d’autres militants du parti CNL. 

A ce propos, la rédaction de la RPA a essayé de joindre, Gabriel KABURA, administrateur de la commune Kanyosha mais son téléphone sonnait sans que personne ne décroche.

Lu 245 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

28 mars 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 279 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha