Recherche

Amakuru yo ku wa 30 Ntwarante 2020

Journal du 30 Mars 2020

Persécution des militants du parti CNL à Mutimbuzi

lundi, 30 décembre 2019 16:10
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Trois personnes dont deux militants du parti congrès national pour la liberté ont été arrêtées ce samedi matin sur la colline Kirwati 2 en zone Rukaramu de la commune Mutimbuzi en province Bujumbura. Les informations fournies par les habitants de cette colline indiquent qu’ils ont été appréhendés par le chef de la position militaire de la zone Rukaramu en compagnie du chef de cette même zone. Détenus au cachot de la zone Rukaramu, ils sont accusés de collaborer avec les rebelles du Général-Major Aloys Nzabampema.

Ces trois personnes arrêtées dans l’avant-midi de ce samedi sont Fabrice Ndereyimana surnommé Rwaro, Emmanuel Habonimana dit Koca et une femme Mawombi Tuyisenge toutes de la colline Kirwati 2 en zone Rukaramu.

 

Les informations fournies par les habitants de cette colline font savoir qu’ils ont été appréhendés par le chef de la position militaire de la zone Rukaramu du grade de major prénommé Eric en compagnie du chef de cette zone Léonidas Nibigira. Ils sont accusés de collaborer avec les combattants du Général-major Aloys Nzabampema.

 

Les deux premiers à savoir Fabrice Ndereyimana et Emmanuel Habonimana sont des militants du parti CNL tandis que Mawombi Tuyisenge aurait été arrêtée à la place de son mari qui était recherché. Sans trace depuis une certaine période, la femme a été arrêtée sous prétexte que son époux aurait rejoint les rebelles du Général-major Aloys Nzabampema et qu’il viendrait visiter la famille la nuit. Arrivés au cachot de la zone Rukaramu, la femme a été relâchée. Les habitants de cette zone s’insurgent contre ces accusations et affirment qu’il s’agit plutôt d’une persécution contre les membres des partis de l’opposition. « Ces gens sont des innocents et ce dont on les accuse sont des mensonges. Cela a commencé lors d’une réunion dernièrement organisée par le chef de zone à l’endroit des chefs de colline et ce montage a été planifié par un parmi eux membre du parti Cndd-Fdd. Nous demandons que le chef de zone lui qui les a livrés suive de près ce dossier pour éviter le mal qui pourrait leur arriver alors qu’ils sont victimes de leurs idéologies politiques. », a révélé un autre membre du parti CNL.

 

Les deux militants du CNL, Emmanuel Habonimana et Fabrice Ndereyimana ont été sortis du cachot de la zone Rukaramu dans la mi-journée de ce dimanche par Joe-Dassin Nkezabahizi, responsable du service national des renseignements en commune Mutimbuzi, pour une destination inconnue.

 

Contacté à ce propos, Léonidas Nibigira, chef de zone Rukaramu, n’a pas décroché son téléphone portable.      

Lu 226 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

1 avril 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 202 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha