Recherche

Amakuru yo ku wa 14 Ruhuhuma 2020

Journal du 14 Février 2020

Plus de 100 burundais échappent à un rapatriement forcé en Tanzanie

vendredi, 31 janvier 2020 08:14
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ils étaient une centaine lorsqu’ils se sont rendus au camp de Nduta pour demander encore une fois l’asile sur le sol tanzanien. Ces burundais avaient récemment été rapatriés au Burundi mais ils ont décidé de reprendre le chemin de l’exil. 

Ils avaient l’objectif de demander l’asile après avoir fui de nouveau le Burundi. Ces burundais, qui étaient récemment rentrés, estiment que la situation sécuritaire n’est pas du tout rassurante au pays natal.

 

Depuis trois jours, les 150 burundais font des va-et-vient aux bureaux du HCR dans la  zone 15 et en face de la résidence du chef du camp.

 

« Lundi, nous nous étions présentés au bureau du HCR. Nous avons attendu jusqu’à 10 heures mais on nous a dit de revenir mardi parce que le chef du camp des réfugiés n’était pas là. Nous sommes revenus mardi pour demander le formulaire d’enregistrement. Pour éviter de mourir de faim, nous nous sommes rendus au bureau du HCR mais malheureusement on nous a demandé encore une fois de revenir mercredi. » rapporte l’un d’entre eux.

 

Cependant, le rendez-vous de mercredi a été considéré par ces burundais comme un piège. « Nous avons vu débarquer deux camions souvent utilisés pour rapatrier les réfugiés. Il y avait aussi le camion du chef du camp et beaucoup de voitures de police. Nous avons eu peur et nous nous sommes enfuis. », raconte l’un de ces demandeurs d’asile.

 

Pour le moment, ces demandeurs d’asile indiquent qu’ils sont en train d’être chassés du camp de Nduta comme des criminels.

 

Ils expliquent aussi que certains se cachent avec leurs enfants sans aucune idée de leur avenir. « Nous ne savons pas quoi faire. Nous avons peur de retourner au Burundi. Nous avons passé la nuit ici à la belle étoile et sous la pluie. Les réfugiés ne peuvent pas nous héberger parce qu’ils ont peur des représailles. », se lamente l’un d’entre eux.

 

La rédaction a essayé de joindre sans succès le chef du camp de Nduta et le représentant du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés en Tanzanie.

Lu 283 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

23 février 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 393 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha