Recherche

Amakuru yo ku wa 05 Ndamukiza 2020

Journal du 05 Avril 2020

Une députée européenne réclame la libération des journalistes et des activistes au Burundi

vendredi, 07 février 2020 05:50
Évaluer cet élément
(0 Votes)
Marie Arena, Députée européenne Marie Arena, Députée européenne

La présidente de la sous-commission des droits de l’homme du parlement européen se dit consternée par la récente condamnation de 4 journalistes du groupe de presse Iwacu. Pour Marie Arena, les droits fondamentaux sont bafoués au Burundi.

Pour la députée européenne, la condamnation des journalistes d’Iwacu ne va pas seulement à l’encontre de la liberté de la presse et de la liberté d’opinion et d’expression, droits fondamentaux indispensables à l'exercice de la démocratie, mais c’est une décision qui révèle la persistance de pratiques répressives visant à limiter l’espace civique au Burundi quelques mois avant les élections de mai 2020.

 

Pour Marie Arena, la libération des journalistes Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Egide Harerimana, Térence Mpozenzi, des défenseurs des droits humains Germain Rukuki et Nestor Nibitanga et de toute autre personne arrêtée pour avoir exercé ses droits fondamentaux serait un signe positif en faveur du respect des droits de l’homme et de la protection des acteurs de la société civile au Burundi.  ‘’Leur travail est vital pour le développement du pays”, indique la députée Marie Arena, présidente de la sous-commission des droits de l’homme au sein du parlement européen

Lu 311 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

6 avril 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 142 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha