Recherche

Amakuru yo ku wa 29 Ntwarante 2020

Journal du 29 Mars 2020

Torture d’un militant du parti Cnl sous la supervision du député Anglebert Ngendabanka

jeudi, 19 mars 2020 20:22
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un membre du parti CNL de la Zone Nyamugari, Commune Cendajuru en province Cankuzo a été sauvagement battu par les Imbonerakure la nuit de ce mardi sous la supervision du député Anglebert Ngendabanka. Accusé de quitter le parti Cndd-Fdd pour adhérer au parti CNL, la victime a, par la suite, été incarcéré au cachot de la commune Cendajuru.

Ce membre du parti CNL sauvagement battu par les jeunes affiliés au parti au pouvoir est le nommé Niyonzima de la colline et zone Nyamugari, commune Cendajuru en province Cankuzo. Comme l’indique notre source, il était vers 19 heures de ce mardi lorsqu’un groupe de cinq Imbonerakure dirigé par le député du parti Cndd-Fdd élu dans la circonscription de Cankuzo, Anglebert Ngendabanka, s’est introduit chez Niyonzima. Ces Imbonerakure l’ont sérieusement tabassé avec des gourdins et l’ont laissé dans un état critique comme le témoigne son voisin. « Le forfait a été commis par le député Anglebert en compagnie de cinq Imbonerakure. Ils se sont rendus le soir chez Niyonzima et l’ont entrainé dehors pour le battre d’une façon méchante. Ils sont repartis tout en lui intimant l’ordre de quitter le parti CNL».

 

Le lendemain, Niyonzima a été arrêté et mis sous les verrous au cachot de la commune Cendajuru.

 

La famille de la victime indique qu’il est inconcevable que le sien soit ainsi tabassé et ensuite incarcéré sans même subir des soins tandis que ces bourreaux ne sont pas inquiétés.

 

Le député Anglebert Ngendabanka avait tenu lundi une réunion à l’intention des Imbonerakure au cours de laquelle il leur a exhorté de battre à mort tout membre du parti CNL partout où ils le rencontreraient. « De 19 heures à 20 heures, le député Ngendabanka Anglebert a tenu une réunion avec des Imbonerakure de Nyamugari. Nous demandons à l’administration et à la justice de sanctionner la pratique de ce député en collaboration avec les Imbonerakure visant la persécution des membres du parti CNL. Certains sont aujourd’hui en cavale par crainte d’être tués », insiste une source sur place. 

 

Contactée à ce propos, Beatrice Nibaruta, administrateur de la commune Cendajuru, a vite raccroché. 

Lu 177 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 156 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha