Recherche

Amakuru yo ku wa 30 Ntwarante 2020

Journal du 30 Mars 2020

Une famille de la commune Nyamurenza en province Ngozi est persécutée par l’administrateur de cette commune pour qu’elle abandonne le suivi d’un dossier de viol commis contre sa fille. L’auteur de ce viol est un certain Emmanuel Kwizera, un jeune Imbonerakure et frère de l’administrateur de la commune Nyamurenza. Recherché depuis 7 mois, Emmanuel Kwizera a été arrêté et emprisonné mardi dernier.

Cinq personnes membres du parti CNL de la colline Biniganyi, zone Kazirabageni en commune Nyanza-Lac de la province Makamba ont été arrêtés ce jeudi après des échauffourées de ce mercredi, jour de nouvel an entre les Imbonerakure du parti Cndd-Fdd et les membres du parti CNL. La population de la colline Biniganyi déplore que les arrestations ne visent que les seuls membres du parti CNL.

Trois personnes dont deux militants du parti congrès national pour la liberté ont été arrêtées ce samedi matin sur la colline Kirwati 2 en zone Rukaramu de la commune Mutimbuzi en province Bujumbura. Les informations fournies par les habitants de cette colline indiquent qu’ils ont été appréhendés par le chef de la position militaire de la zone Rukaramu en compagnie du chef de cette même zone. Détenus au cachot de la zone Rukaramu, ils sont accusés de collaborer avec les rebelles du Général-Major Aloys Nzabampema.

Un membre du parti CNL de la colline Muturirwa, zone Minago, commune et province Rumonge a été enlevé par un véhicule de type Carina vendredi dernier. Sa famille ainsi que ses voisins demandent que cet homme ne soit pas tué.

Treize réfugiés burundais du camp de Nduta composés d’hommes et femmes ont été arrêtés par la police tanzanienne quand ils étaient à la recherche du bois de chauffage à l’extérieur du camp. Le manque de bois de chauffage reste toujours un grand problème non résolu dans ce camp.

Plus de 500 familles demandeurs d’asile au camp de Nduta en Tanzanie ont obtenu des cartes pour réfugiés depuis le jeudi dernier. Désormais, ces réfugiés auront tous les avantages accordés par le HCR.

Un membre du parti UPD-Zigamibanga reste introuvable depuis dimanche dernier au chef-lieu de la province Cibitoke. Il a été vu la dernière fois lorsqu’il se rendait voir quelqu’un qui venait de l’appeler sur son portable. Sa famille s’inquiète pour sa sécurité et pense qu’il est porté disparu.

Destruction samedi dernier d’un vaste champ de bananeraies appartenant à un membre du parti Cndd-Fdd de la commune Tangara, province Ngozi. Le flou plane jusqu’à maintenant sur les motifs et auteurs cet acte ignoble.

Un habitant de la zone Kanyosha en Mairie de Bujumbura a été enlevé le soir de ce mercredi par des imbonerakure en compagnie des agents de la documentation. La famille et les proches s’inquiètent de la sécurité de la victime surtout que son lieu de détention est jusqu’ici inconnu.

Des barrières érigées par les Imbonerakure empêchent les habitants, qui n’ont pas payé assez pour les élections, de circuler dans différentes provinces du pays. Dans son rapport intitulé «Nos enfants restent le ventre vide pour qu’on paye », l’organisation Human Rights Watch parle des abus liés aux contributions forcées pour les élections de 2020 au Burundi.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 230 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha