Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Après l'attaque des hommes armés sur la colline Nyamitanga, les habitants de la commune Buganda ont été sommés à effectuer des rondes nocturnes. Une mesure administrative décriée par la population, surtout qu’elle passe toutes les nuits dehors au moment où la sécurité devrait être assurée par les instances habilitées.

Les réfugiés burundais qui sont arrêtés et emprisonnés en Tanzanie sont torturés. Les organes génitaux sont les plus visés. Ces réfugiés subissent des tortures dès leur arrestation. Et, suite à ces tortures, certains d’entre eux sont devenus infirmes.                                                 

La traque des anti 3ème mandat se poursuit

vendredi, 19 octobre 2018 10:09

La population de la commune Rusaka en province de Mwaro s’inquiète de l’arrestation et de l’incarcération de trois personnes de la même commune. La 1ère est accusée de port illégal d’un t-shirt militaire. La seconde est victime d’avoir rendu visite au 1er détenu et la 3ème est reprochée d’avoir voulu cogner un Imbonerakure avec un véhicule. Pour la population de la commune Rusaka, ces accusations n’ont aucun fondement et pense que les trois personnes seraient plutôt victimes de leur appartenance aux partis politiques de l’opposition.

Les militaires burundais de la Force de défense nationale du Burundi ‘’ FDNB ‘’ demandent l’ouverture des enquêtes sur les enlèvements et disparitions dont sont victimes la plupart de leurs frères d’armes, dont le Sergent-Major Lucien Ntakirutimana. Plus encore, ces membres du corps de défense nationale demandent également à ce que soit mis fin la chasse à l’homme et la persécution dont ils font l’objet.

Après l’enlèvement du militaire burundais Lucien Ntakirutimana surnommé Mututere, c’est au tour de sa famille de subir des menaces et intimidations. Certains membres de sa famille ont déjà fui le pays de peur d’être tués. Cette famille demande une protection et des enquêtes approfondies pour savoir où se trouvent le leur.

Les habitants de la zone Cibitoke, commune Muha de la mairie de Bujumbura n’en peuvent plus des agents de l’ordre qui, au lieu d’assurer leur sécurité, ne font que la perturber davantage. C’est au moment où les militaires et policiers de ce secteur ne cessent de les rançonner, allant même jusqu’à passer à tabac, voire torturer, ceux qui n’ont pas d’argent sur eux.                                          

Un employé de la commune Gihanga est détenu au cachot du commissariat de police à Bubanza, depuis trois jours. L’administrateur de la commune Gihanga est pointé du doigt dans l’arrestation de cet agent. Les messages relayés sur les réseaux sociaux à partir de son téléphone portable seraient à l’origine de cette détention. 

Un militaire burundais a été enlevé dans la zone Musaga de la commune Muha en mairie de Bujumbura depuis plus d’une semaine. Lucien Ntakirutimana surnommé Mututere a reçu un coup de fil de son ami le Dimanche 07 Octobre qui lui fixait rendez-vous en zone Nyakabiga. Depuis, sa famille n’a aucune nouvelle de lui.

21 détenus de la prison centrale de Gitega placés dans la cellule de correction depuis Samedi dernier sont dans des conditions déplorables. Depuis lors, ils ne reçoivent pas de la nourriture et sont entassés dans une cellule très exiguë.

Les administratifs de la province Ngozi raffine le plan d’expulsion des déplacés du site de Ruhororo. Ce mercredi, ils ont convié les représentants des jeunes Imbonerakure de toutes les communes de cette province dans une réunion tenue en cachette pour les préparer à démolir ce site de Ruhororo.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 186 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha