Recherche

Amakuru yo ku wa 21 Munyonyo 2019

Journal du 21 Novembre 2019

Trouver les devises au Burundi est devenu un casse-tête. Une situation consécutive à la décision de la banque centrale d’imposer un taux de change aux cambistes. Ces derniers ont été obligés d’abandonner ce métier car les clients n’acceptent pas ce taux de la banque centrale.

Les cambistes qui prestent à Bujumbura ont de plus en plus du mal à vaquer à leurs activités. A l’origine, des agents de la police qui sillonnent presque toutes les rues du centre-ville à la recherche de ces changeurs. Une chasse à l’homme qui intervient après que la Banque nationale de la République les ait accusés de transgresser la loi y relative.

Les habitants de la province Gitega grognent suite à une montée vertigineuse des prix des produits de première nécessité. Par conséquent, la population éprouve des difficultés pour survivre compte tenu de ses moyens limités.

La montée du prix de matériaux de construction s’observe toujours en mairie de Bujumbura. A part le ciment, il s’observe ces derniers jours un manque criant d’autres matières utilisées en construction. Une situation qui commence à créer un mauvais climat entre constructeurs et employeurs.

Pénurie depuis quelques temps de certains produits Brarudi, que ce soit en mairie de Bujumbura ou à l’intérieur du pays. Les informations recueillies auprès de certains employés de la Brarudi révèlent que cela est dû au fait que cette entreprise n’est plus à mesure de se procurer une grande partie de matières premières utilisées dans la fabrication de ces boissons, faute de devises.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

23 novembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 72 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha