Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Manque de devises suit à l’imposition du taux de change par le gouvernement

mercredi, 21 août 2019 08:35
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Grognes des habitants de la ville de Bujumbura qui ne trouvent pas facilement les devises. Une situation consécutive à la décision exigeant l’application du taux de la banque centrale dans les bureaux de change. Cette population indique que cette situation perturbe leurs activités quotidiennes.

Dans une déclaration sortie le dimanche 18 Août par le conseil National de Sécurité, il a été demandé que le taux de change officiel soit rigoureusement appliqué partout dans le pays.

 

« Le conseil national de sécurité déplore la spéculation observée au niveau des bureaux de change des devises faites par certaines personnes en violation flagrante des lois et règlements régissant cette activité. Le conseil national de sécurité recommande particulièrement aux ministères en charge des finances, du commerce, de la sécurité publique, de la justice et de la BRB d’identifier le réseau de ces gens pour leur infliger des sanctions conformément à la loi. » A martelé le Général-Major Silas Ntigurirwa, secrétaire permanent du Conseil National de Sécurité.

 

Après cette annonce, les habitants de la ville de Bujumbura ont fait savoir à la RPA qu’il leur est devenu difficile de trouver des devises, surtout les dollars américains.

 

« Tu arrives et tu leur dis que tu veux changer tes dollars américains en francs burundais. Ils te répondent qu’un dollar se change à 1850 francs burundais. Et quand tu leur demandes combien se vend 1 dollar américain, ils vous donnent la valeur du marché noir. Ils t’approchent doucement et te murmurent à l’oreille qu’un dollar se vend à 3100 francs burundais. Vous vous imaginez une telle différence ? L’achat est à 1850 et la vente est à 3100 francs burundais, c’est catastrophique. Les gens sont en difficulté et ça perturbe surtout les commerçants qui veulent aller acheter des marchandises à l’étranger. » Indique notre source

 

L’autre défi que rencontrent ces citoyens, c’est que les changeurs de monnaie accordent seulement leur service sur le taux de change non officiel à leurs clients permanents de peur d’être dénoncés aux autorités.

 

Ce mardi dans la ville de Bujumbura, le taux de change officiel pour l’achat du dollar américain variait entre 1840 et 1850 francs burundais et se vendait entre 1860 et 1880 francs burundais. Alors qu’avant ce communiqué, dans les bureaux de change, le dollar américain s’achetait à 3180 francs burundais et se vendait à 3200 francs burundais.

Lu 405 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 252 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha