Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

Les prix de matériaux de construction toujours en hausse

mercredi, 23 octobre 2019 22:13
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La montée du prix de matériaux de construction s’observe toujours en mairie de Bujumbura. A part le ciment, il s’observe ces derniers jours un manque criant d’autres matières utilisées en construction. Une situation qui commence à créer un mauvais climat entre constructeurs et employeurs.

Le prix des matériaux de construction comme les tuyaux et les fers à béton ne cessent de grimper. « D’une manière générale, les matériaux de construction sont chers. Par exemple, les tuyaux de type PN6 s’achètent à 70 mille francs. Le prix du fer à béton a également monté. Le fer à béton qu’on achetait à 16 mille francs s’achète aujourd’hui à 20 mille francs. Quant au ciment, il est passé de 22 à 36, voire 37 mille. » Témoigne un maçon de la Mairie de Bujumbura

 

Ceux qui exercent ce métier révèlent que cette hausse de prix des matériaux de construction entraîne aussi la mésentente entre eux et leurs patrons. « Tu comprends que si tu as fait un devis de ce que tu vas acheter en estimant que c’est 15 ou 16 mille, quand tu arrives au marché tu trouves que le prix est de 20.000 francs burundais.  Si ton patron n’a pas confiance en toi, il croit que tu lui mens. Si tu lui dis qu’un tuyau coûte 70 mille, il va croire que tu veux l’arnaquer. Bref, nous avons de plus en plus de difficultés. »

 

En plus de cette hausse des prix, à Bujumbura, le manque du ciment Buceco fabriqué localement continue à s’observer. L’insuffisance des devises, selon nos sources, serait à l’origine de cette carence.

Lu 457 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 118 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha