Recherche

Amakuru yo ku wa 30 Ntwarante 2020

Journal du 30 Mars 2020

Le panier de la ménagère est revu à la hausse

vendredi, 06 décembre 2019 17:41
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Flambée des prix des denrées alimentaires sur les différents marchés de la mairie de Bujumbura. Les habitants indiquent que ces prix sont très exorbitants et craignent de nouvelles flambées si rien n’est fait pour les stabiliser.

Dans les différents marchés du nord de la mairie de Bujumbura, les prix des denrées alimentaires ont été revus à la hausse.

 

Un kilogramme de riz est passé de 1500 à 1800 ou 2000 francs burundais. Un kilogramme de viande rôti est passé de 7000 à 9000 francs tandis qu’un kilogramme de viande mélangé est passé de 6000 à 7500 francs. Un kilogramme de haricot communément appelé Kirundo a eu une hausse de prix variant entre 150 et 250 pour s’acheter entre 1100 et 1150 francs. Le kilogramme de pomme de terre qui s’achetait à 600, s’achète actuellement à 900 francs.

 

Par contre, le prix du kilogramme de petit pois frais a chuté durant les deux dernières semaines passant de 7000 à 3000 francs burundais.

 

Les habitants de la mairie de Bujumbura se plaignent de cette augmentation des prix des denrées alimentaires surtout les familles à faible revenu.

 

De leur côté, les commerçants affirment que des denrées alimentaires se font rares durant cette période de récolte et qu’ils payent des taxes exorbitantes pour les marchandises importées.

 

Les habitants de la mairie de Bujumbura demandent au gouvernement de baisser les taxes pour que les consommateurs puissent se procurer de quoi se nourrir.

Lu 405 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

1 avril 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 407 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha