Recherche

Amakuru yo ku wa 24 Nzero 2020

Journal du 24 Janvier 2020

Pénurie des produits Brarudi au sud et au nord du Burundi

lundi, 06 janvier 2020 17:40
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La pénurie des boissons de la Brarudi s’observe depuis le mois de décembre de l’année dernière jusqu’à l’heure actuelle dans les différentes provinces du sud du Burundi. Par conséquent, les vendeurs ont revu à la hausse les prix de boissons.

Cette carence des produits de la Brarudi et la hausse des prix qui en découle s’observent dans les provinces de Rumonge, Bururi et Makamba. Dans la province de Rumonge par exemple, les habitants qui se sont entretenus avec RPA font savoir que cette pénurie des boissons de la Brarudi Amstel et Fanta a commencé à se faire remarquer après la fête de Noël. Il s’en est suivi une hausse des prix. Témoigne cet habitant de la province Rumonge. « Ici à Rumonge, les produits Brarudi ont commencé à être rares après le Noël, là où ils étaient disponibles les prix étaient élevés. La bouteille d’Amstel 65cl coûte actuellement dans certains bistrots 2500 francs burundais alors que dans d’autres la même bouteille s’achète à 2700 francs burundais. Pour ce qui est des limonades, elles sont devenues très rares, si tu en trouves, ce n’est pas moins de 1000 francs burundais ou 1200 francs burundais. ».

 

Même son de cloche en province de Bururi, où certaines boissons de la Brarudi sont introuvables. Actuellement, L’Amstel et les limonades ont été revues à la hausse à hauteur d’une somme qui varie entre 100 et 200 francs burundais, ajoute cet habitant de Bururi. « Les limonades sont rares dans notre province, tu peux accueillir un visiteur chez toi et avoir des problèmes pour trouver un fanta à lui offrir. Pour les vendeurs qui ont la chance de les trouver, ils les vendent à 800 francs burundais alors que le prix officiel est fixé à 700 francs. La bouteille d’Amstel 65 cl s’achète à 2000 francs contrairement au prix de 1800 francs fixé par le gouvernement. »

 

Dans la province de Makamba, les habitants révèlent eux aussi que la pénurie de certaines boissons est d’actualité. Ils précisent que la bouteille d’Amstel 65cl s’achète actuellement à un prix variant entre 2200 et 2500 francs contrairement à son prix officiel fixé à 1800. Les limonades s’achètent actuellement entre 1000 et 1200 francs alors que le prix fixé par le gouvernement est de 700.

 

Les prix des produits Brarudi ne sont pas respectés en province Ngozi. A part la pénurie de ces produits, les habitants de la ville de Ngozi obtiennent quelques boissons à un prix exorbitant.

 

Nos sources dans la ville de Ngozi affirment que ces produits sont rares. Une fois disponibles, les habitants de la ville de Ngozi les achètent à des prix exorbitants. « Nous observons une pénurie des boissons Brarudi ici à Ngozi. Par exemple une bouteille de Fanta qui s’achetait à 800 francs burundais s’achète pour le moment à 1000 francs dans certains bistrots. La Primus de 72cl s’achetait à 1600 mais aujourd’hui elle s’achète à 2000 francs. L’amstel 65 cl qui s’achetait à 1800 coûte actuellement 2500. L’Amstel Bock et les limonades sont introuvables. Les boissons qui sont disponibles sont : la petite Primus, coca zéro et fanta sprite. », indique notre source.

 

De leur côté, les propriétaires des bistrots de Ngozi indiquent que les prix des produits de la Brarudi ont monté parce qu’ils sont introuvables. Ils ajoutent également qu’ils les achètent soit au marché noir, soit en provenance de Bujumbura en petite quantité.

 

Concernant cette hausse des prix des produits Brarudi, nos sources à Kayanza font savoir que les responsables administratifs ont déjà arrêté une mesure de sanctionner les commerçants qui haussent les prix des produits Brarudi par une amende de 50.000 francs burundais. 20 cabaretiers en ont déjà été victimes dans un intervalle de 15 jours.

Lu 243 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

26 janvier 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 418 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha