Recherche

Amakuru yo ku wa 29 Ntwarante 2020

Journal du 29 Mars 2020

Montée des prix des ustensiles de nettoyage de mains suite à Covid-19

mercredi, 18 mars 2020 17:33
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Flambée des prix d’achat des sceaux et de petites citernes au marché central de Gitega ces derniers jours suite à la pandémie de Coronavirus. Ces ustensiles sont très recherchés pour le lavage des mains. Entretemps, les habitants de Gitega craignent le manque d’autres produits importés si la pandémie n’est pas vite maitrisée.

Depuis l’apparition de l’Ebola dans la sous-région, la mesure de mettre de l’eau et du savon devant l’entrée des hôpitaux et centres de santé afin que toute personne puisse se laver les mains, avait déjà été prise. A cette époque, des sceaux, de petites citernes ainsi que des trépieds ont été achetés par plusieurs personnes.

 

Dans une réunion centrée sur les méthodes de prévention de la pandémie de Coronavirus qui réunissait ce mardi le gouverneur de Gitega et les différents cadres de différents secteurs, la mesure a été renforcée étendue obligatoirement à toutes les écoles, tous les marchés, les bars, les restaurants, les hôtels et maisons de passages ainsi que dans des lieux publics de grands rassemblements.

 

Depuis la fin de cette réunion, les prix des sceaux, de petites citernes ont grimpé de nouveau.  Par exemple, une petite citerne en plastique de 50 litres qui s’achetait à 25.000 francs burundais s’achète actuellement à 35.000 francs burundais. Un petit sceau de 10 litres s’achète à un prix variant entre 8.000 et 10.000 alors qu’il s’achetait à 4.000 francs burundais.

 

Cette hausse des prix est liée à une forte demande de ces objets ces derniers jours. Ainsi, les commerçants ont profité pour spéculer. Les habitants de Gitega demandent aux vendeurs de savons et autres articles de lavage de mains comme l’alcool et le dettol de s’abstenir de cette spéculation à leur tour.

 

Dans la foulée, la population craint déjà une hausse prochaine des prix des produits importés comme le carburant, le ciment, les jus et autre produits qui peuvent manquer au marché au cas où la pandémie n’est pas maitrisée dans les brefs délais.

Lu 195 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 342 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha