Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Le bois de chauffage proscrit à Mahama

lundi, 03 juin 2019 10:07
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le manque de bois de chauffage inquiète les réfugiés burundais du camp de Mahama au Rwanda. Ces réfugiés indiquent qu’on leur a interdit d’aller chercher le bois de chauffage à l’extérieur du camp afin de protéger l’environnement. Ces réfugiés déplorent le fait que certaines familles risquent de mourir de faim à cause de cette mesure.

Le manque de bois de chauffage dans le camp des réfugiés de Mahama au Rwanda est signalé depuis plus de trois mois. Les réfugiés burundais indiquent que le HCR leur a interdit de se procurer le bois de chauffage, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du camp. « Nous faisons face au manque de bois de chauffage depuis plus de trois mois. A cette époque, ils nous disaient qu’il allait y avoir distribution de cuisinière à gaz. Mais on a attendu en vain. A présent, nous ne savons pas comment nous allons gérer la situation. »

 

Les représentants du HCR dans le camp de Mahama expliquent que la mesure a été prise pour protéger l’environnement.

 

Pour le moment, les réfugiés de Mahama indiquent que ce n’est pas tout le monde qui est capable de s’acheter du charbon. « Ça fait quelques jours qu’ils ont permis l’entrée et l’utilisation du charbon dans le camp sans problème. Un sac de charbon coûte dix-huit mille francs rwandais. Vous comprenez qu’un réfugié n’est pas capable d’obtenir une telle somme d’argent. »

 

Certains réfugiés de Mahama demandent que le HCR reprenne la distribution du bois de chauffage dans le camp pour éviter que les gens ne meurent de faim. En attendant, les représentants des réfugiés sont entrain d’être formés sur la technique d’utilisation de la gazinière.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

20 août 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 227 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha