Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

Mesures draconiennes à la prison centrale de Ngozi : Les détenus alertent

vendredi, 25 octobre 2019 06:51
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Recrudescence du phénomène d’insalubrité dans la prison de Ngozi. La situation s’est empirée au cours de ce mois d’octobre avec le bouchage des tuyaux d’évacuation des eaux usées par le directeur de cette prison, avançant comme motif que les lesdits tuyaux serviraient aussi à l’approvisionnement des boissons alcoolisées.

Au début de cette année 2019, des mesures de coupure de l’eau, 16 heures par jour, ont été instaurées à la prison centrale de Ngozi. Au cours de ce mois d’octobre, selon les informations en provenance des détenus, le directeur de cette prison Alfred-Franck Ngomanziza, a empiré la situation en bouchant les tuyaux d’évacuation des eaux de pluies et des eaux usées. Il avance comme motif que lesdits tuyaux serviraient aussi à l’approvisionnement des boissons alcoolisées.

 

Les mêmes détenus précisent que ce directeur ne se soucie pas de la vie des 1500 prisonniers concentrés dans un espace d’environ deux hectares.

 

Chaque fois qu’il pleut, les prisonniers assistent impuissamment à des inondations à l’intérieur de la prison. Ils indiquent que le problème a été signalé même lors d’une réunion tenue le mercredi 16 octobre par le directeur, mais ce dernier manifeste une attitude irresponsable et sadique dans ses réponses. Ils précisent que la situation en cours a entrainé l’accumulation progressive des eaux dans la cour intérieure de la prison, ce qui risque de causer l’effondrement de la clôture et des bâtiments, sans oublier les probables accidents à l’endroit des prisonniers. Des débordements sont aussi signalés dans les toilettes et dans les dortoirs des prisonniers. Ce qui pourra entrainer des maladies liées au manque d’hygiène.

 

Ces prisonniers interpellent la direction générale des affaires pénitentiaires ainsi que d’autres organismes d’appui, notamment le CICR, à prendre en main cette question avant tout dégât corollaire.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 113 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha