Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Une dizaine de réfugiés burundais détenus dans les cachots de Kakonko enfin libres

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après plus d’une semaine de détention, 15 burundais réfugiés en Tanzanie ont été libérés ce mercredi 27 mars. Ils étaient emprisonnés au cachot de la police du camp de Mtendeli.  

Ces réfugiés burundais ont été arrêtés à Kakonko, puis transférés au cachot de la police à Mtendeli. Un de ces 15 burundais indique qu’ils venaient des 3 camps de réfugiés implantés en Tanzanie. « Vendredi matin, on nous a transféré au cachot de la police du camp de Mtendeli. Nous étions au nombre de dix. On a par après amené 5 autres qui étaient à Kakonko. Il y a ceux qui sont venus de Nduta et Nyarugusu. »

 

Ces réfugiés ont été libérés le mercredi 26 mars courant, après avoir payé une amende de 50 mille francs pour s’être échappé du camp. Les 15 hommes remercient toute personne qui s’est impliquée pour leur libération.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 171 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha