Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Diviser pour régner, le mode opératoire de la CNTB

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Certaines personnes qui ont déjà saisi la commission des terres et autres biens se plaignent par rapport aux prestations de cette commission. Elles font savoir que ladite commission n’accomplit pas convenablement la mission lui assignée, surtout celle de réconcilier les citoyens.

Certaines personnes qui ont saisi la CNTB, la commission nationale des terres et autres biens, ont confié à la RPA que cette commission n’a pas correctement accompli sa mission. Ces habitants de différentes localités du pays font savoir que la commission a divisé au lieu de réconcilier les gens.

 

« Nous avons mal accueilli le travail de cette commission excepté le travail accompli lors de la présidence de l’Abbé Kana car à cette période il a essayé de réconcilier les résidents et les rapatriés. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le cas mais plutôt c’est pour diviser les gens. Les résidents et les rapatriés se regardent en chien de faïence. » Témoigne un habitant de la province Makamba.

 

Cet autre habitant de la même province reproche à la commission sa démarche dictatoriale. « C’est vraiment honteux. Nous ne savons pas à quel saint se vouer. Cette commission prend des mesures de dictatoriales. Les agents de cette commission te disent de quitter ta parcelle alors que tu n’as nulle part où aller. Si possible, on remplacerait cette commission. »

 

Si cette commission continue sur la même lancée, conclut un habitant de la mairie de Bujumbura, les personnes qui ont saisi la commission vont sombrer dans la dépression. Il demande aux membres de cette commission de se ressaisir avant que le pire ne se produit.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 267 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha