Recherche

Amakuru yo ku wa 19 Munyonyo 2019

Journal du 19 Novembre 2019

Quand la justice tente de couvrir les policiers coupables de vol qualifiés à main armée

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les proches de la famille du commerçant récemment fusillé à bout portant par un policier craignent pour leur sécurité. N’ayant passé que quelques heures seulement en détention, cet agent de l’ordre aurait déjà commencé à menacer de s’en prendre à eux.

Le policier en question se prénomme Alexis. Incarcéré dans les cachots du BSR vendredi dernier pour avoir tiré sur un certain Callixte qui vend des téléphones portables à un endroit dit ‘’ BATA’’ situé en plein centre-ville, il fut relâché le lendemain matin. Une libération qui a choqué les proches de la victime.

 

« Nous sommes mal à l’aise parce que le policier qui a commis le crime a été vite libéré. Il a été détenu juste une seule nuit. Nous les proches de la victime sommes vraiment en colère, surtout que ce n’est pas la première fois que ces policiers viennent dans ce lieu avec pour objectif de voler. » S’indigne notre source

 

Cette libération aurait d’autres visées, craignent les proches de la famille de la victime. Selon toujours notre source, le dossier serait même sur le point d’être falsifié. « Ce qui nous fait beaucoup peur actuellement, c’est qu’ils entreprennent d’interpeller Callixte dès qu’il sera rétabli pour être emprisonné avec son ami. Ils veulent les accuser d’avoir tenté de désarmer le policier auteur de cette fusillade. »

 

Pire encore, poursuivent les mêmes sources, les proches de la famille auraient déjà reçu des menaces de mort, et ce à maintes reprises. « Nous ne savons pas comment nous allons cohabiter ensemble. Même ce lundi, ce policier a envoyé un message via nos voisins, disant qu’il tuera Callixte s’il retourne à son travail, et nous avec. »

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 135 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha