Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Dans son rapport, le HCR parle de la fermeture des points d’entrée et d’accueil comme le point de départ. Le HCR montre également la détermination du gouvernement tanzanien à contraindre les réfugiés, surtout burundais, à rentrer chez eux.

5 membres du parti CNL ont été arrêté depuis ce vendredi 15 mars. 4 sont incarcérés au cachot de la commune Kiremba tandis qu’un autre est porté disparu depuis le 17 du mois en cours.

Les réfugiés burundais des différents camps situés en Tanzanie continuent à aller chercher asile dans d’autres pays. Samedi dernier, plus de cinquante refugiés ont été arrêtés à Tarime, à la frontière entre la Tanzanie et le Kenya

a5683d8b79ba2d2f884784351a6140da XL

L’Ombudsman burundais a été accusé par certains burundais résidant en Afrique du Sud de participer activement dans la perpétration des crimes au Burundi. Dans la réunion tenue à Durban ce samedi, Edouard Nduwimana, lui, a demandé à ces burundais de retourner dans le pays.

Plus de 70 familles de réfugiés burundais du camp de Nduta en Tanzanie ont quitté le camp vers d’autres pays. Plusieurs raisons sont à l’origine de ce départ massif. Ces réfugiés burundais du camp de Nduta demandent au HCR de suivre de près cette situation.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

22 mars 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 364 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha