Recherche

Amakuru yo ku wa 26 Ntwarante 2020

Journal du 26 Mars 2020

La MENUB juge l’environnement général de l’élection présidentielle du 21 juillet pas du tout propice au déroulement d’un processus électorale libre, crédible et inclusif

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Au sommaire de la déclaration, la MENUB brosse d’ abord le tableau de la crise politique et socio-économique dans laquelle a plongé le pays après la décision du Président Pierre NKURUNZIZA de briguer un troisième mandat. A la lumière des différentes observations, la MENUB conclue que le jour du scrutin « l’environnement général n’était  pas du tout propice au déroulement d’un processus électorale libre, crédible et inclusif ».  

A travers la même déclaration, la Mission déplore la manière dont les efforts et les bons offices de l’ONU, de la communauté et organisations internationales « sont demeurés infructueux quant aux modalités de création d’un environnement électoral consensuel ».

En ce qui est de l’environnement de la campagne électorale, la MENUB indique qu’en comparaison avec les élections législatives et communales, il ya eu une réduction des activités électorales et un manque d’enthousiasme de la population. La MENUB ajoute avoir constaté que seul le parti CNDD-FDD a battu campagne  à travers tout le pays.

Dans la déclaration, la MENUB n’a pas manqué  de déplorer la manière dont la liberté de la presse demeure limitée, la non reprise des activités des médias privés et indépendants qui ont été détruits et brulés  malgré les plaidoyers tant nationaux qu’internationaux auprès du Gouvernement du Burundi.

En définitive, la MENUB fait état d’une situation alarmante en ce qui est  du respect des droits de l’homme. Elle cite entre autre les arrestations arbitraires, la détention des manifestants, des défenseurs  des droits humains, d’opposants politiques et de journalistes, y compris de nombreux cas de tortures et de  violation de droits humains commis au cours du processus électoral, ce qui a entrainé l’exode de nombreux burundais vers les pays voisins.

La MENUB conclut en rappelant l’appel lancé par le Secrétaire Général des Nations Unies Ban-Ki-Moon demandant l’arrêt de toutes formes de violence, le respect des droits de l’homme ainsi que la reprise du dialogue.

 

Lu 1216 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

28 mars 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 192 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha