Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

L’épouse du Président Nkurunziza confesse les crimes commis sous le pouvoir de son mari

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Denise Nkurunziza, première dame du Burundi Denise Nkurunziza, première dame du Burundi

Au cours de la croisade de prière organisée par le couple présidentiel à Buye en province de Ngozi, la première dame a avoué les différents crimes de sang et crimes économiques commis au Burundi par certaines autorités. Denise Nkurunziza a affirmé que Dieu lui a révélé les noms des auteurs de ces crimes.

Ce 30 décembre, la première dame Denise Nkurunziza a reconnu que des crimes ont été commis au Burundi. Et d’affirmer qu’en commettant ces crimes, ils n’ont pas tenu compte des multiples conseils qui leur ont été prodigués.

 

Denise Nkurunziza a avoué dans sa prière que différents crimes de sang ont été commis par certaines autorités du pays. Elle précise qu’elle a eu peur en recevant une parole, de la part de Dieu, qui dit que celui qui fait couler le sang d’autrui verra le sien versé.

 

L’épouse du chef de l’Etat Burundais parle également des crimes économiques commis par certaines autorités du pays et des dictateurs qui malmènent les citoyens.

 

Denise Nkurunziza a affirmé dans cette prière, que Dieu lui a aussi révélé les noms des auteurs de ces différents crimes et de préciser qu’elle a été surprise de voir une longue liste des noms.

 

Ces révélations de la première dame sur les différents crimes commis et qui se commettent encore au Burundi divergent avec les propos du secrétaire général du parti au pouvoir Evariste Ndayishimiye, qui a dernièrement indiqué que les personnes qui ont pris le chemin d’exile n’ont fui que famine.

Lu 684 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 354 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha