Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Le contingent burundais de l’Amisom inquiet d’un autre retrait

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les Nations unies comptent encore réduire de 1000 hommes les troupes de l’Amisom. La décision a été prise ce 31 mai par le conseil de sécurité de l’ONU. Une mesure qui inquiète beaucoup plus les militaires du contingent burundais de l’Amisom.

A l’unanimité, le Conseil de sécurité des Nations unies a voté pour le retrait de la mission de l’Union africaine en Somalie, Amisom. Dans un premier temps, un lot de 1000 militaires sera concerné. Une mesure qui inquiète surtout les militaires du contingent burundais. Ces derniers considèrent qu’ils seront les premiers concernés par cette mesure, vue le désordre que le Burundi cause au sein de l’Amisom.

 

Toutefois, le Conseil s’est laissé une petite marge de manœuvre de faire marche arrière au cas où la violence s’aggraverait.

 

Pour rappel, au mois de février dernier, il a été décidé le rapatriement de 1000 militaires burundais de l’Amisom. Un rapatriement qui a été effectif.

Lu 305 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 400 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha