Recherche

Amakuru yo ku wa 04 Kigarama 2019

Journal du 04 Décembre 2019

L’Eglise Adventiste du septième jour dans le viseur du cercle Nkurunziza

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Le cercle Nkurunziza manipule à sa guise le conflit au sein de l’Eglise Adventiste du septième jour. D’une part, ce cercle aurait déjà des boucs-émissaires opposés au quatrième mandat de Pierre Nkurunziza ou à la candidature de son épouse. D’autre part, il voudrait s’accaparer des avoirs de ladite Eglise.

 

La destitution de Joseph Ndikubwayo alias Senkomo à la tête de la représentation nationale de l’Eglise Adventiste du 7ème Jour au Burundi a été une manne pour le cercle Nkurunziza.

 

Selon une source bien informée, le cercle Nkurunziza a profité de cette destitution pour, non seulement nommer des boucs-émissaires qui auraient affiché l’intention de s’opposer au quatrième mandat de Pierre Nkurunziza et à la candidature de Denise Bucumi, mais aussi mettre la main sur le patrimoine de l’Eglise qui constituerait une source de financement.

 

Dans le viseur du cercle Nkurunziza, l’Eglise adventiste compte en son sein quelques généraux, quelques colonels et quelques hautes personnalités, tous originaires des provinces Bubanza et Cibitoke, provinces réputées fief de l’église adventiste du 7ème jour.

C’est ainsi que certains colonels et responsables au sein de l’Eglise adventiste, dont le Pasteur Lamec Barishinga furent arrêtés, a indiqué notre source.

 

Par ailleurs, le procès dans cette affaire aura lieu dans un climat tendu au sein des anciens combattants et hauts gradés du CNDD-FDD.

Ce procès se solda par la libération des responsables de l’Eglise. De son côté, le cercle Nkurunziza aura réussi à ternir l’image de certains généraux et hautes personnalités originaires des provinces Cibitoke et Bubanza.

Ces derniers ne sont plus dans les bonnes odeurs de sainteté de Pierre Nkurunziza et vivent la peur au ventre, nous a révélé notre source.

 

Après ce procès, le cercle Nkurunziza, par le biais du ministre de l’intérieur Pascal Barandagiye, a rétabli Joseph Ndikubwayo à la tête de cette Eglise.

Selon notre source, ce dernier en a profité pour piller les comptes de l’Eglise afin de donner des contributions pour les élections et corrompre certains ténors du parti au pouvoir et ainsi s’attirer la sympathie et la protection du sommet du pouvoir.

C’est ainsi que Joseph Ndikubwayo n’est pas inquiété et participe dans des activités visant à arrêter tout adepte de l’Eglise adventiste du 7ème jour opposé à son retour à la tête de l’Eglise, sous l’œil vigilant de certains agents du corps de sécurité et des jeunes imbonerakure du parti CNDD-FDD.

Lu 340 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

5 décembre 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 152 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha