Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Le désarmement des imbonerakure parmi les recommandations pré-électorales du CNDD

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après lui avoir refusé de faire ses activités à maintes reprises depuis plusieurs mois, le gouvernement du Burundi a autorisé la tenue d’une conférence de presse du parti de Léonard Nyangoma ce lundi 12 Août. Le Conseil National pour la Défense de la Démocratie en a profité pour annoncer certaines recommandations qui permettraient le retour d’un bon environnement politique dans le pays.

 

Le désarmement des imbonerakure figure parmi les nombreuses recommandations du parti CNDD.

 

’Procéder au désarmement et démantèlement des milices armés, seules les forces de sécurité et de défense ont le droit de détenir les armes’’, a déclaré Gaspard Kobako, le porte-parole du CNDD.

 

Au nom du parti CNDD, Gaspard Kobako a également recommandé, entre autres, la libération des prisonniers de conscience, la fin de la persécution des militants de l’opposition ainsi que la suppression des mandats d’arrêt contre certains leaders politiques et de la société civile.

 

Le parti de Léonard Nyangoma a également réclamé la ‘’réhabilitation des médias détruits en 2015’’ et l’organisation du ‘’retour digne des réfugiés’’.

 

Au cours de cette conférence de presse, son porte-parole a confirmé la participation du CNDD dans les élections de 2020. ‘’Toutefois, le CNDD se réserve le droit, à tout moment, de se retirer d’un processus électoral biaisé si le climat politique ne s’améliore pas’’, a-t-il ajouté.

 

Sur la question de savoir si le président du CNDD, en exil depuis huit ans, va rentrer au pays pour participer à ces élections de 2020, le porte-parole du parti, Gaspard Kobako, a souligné que Léonard Nyangoma allait, lui-même, décider de rentrer ou pas.

’Le président du parti n’est pas sous mandat d’arrêt. Il a fui le pays en 2011 parce qu’il trouvait que la situation n’était pas bonne. Il va revenir dans le pays s’il juge que la situation est favorable.’’, a poursuivi Gaspard Kobako, le porte-parole du Conseil National pour la Défense de la Démocratie, CNDD en sigle.

 

Lu 142 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 206 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha