Recherche

Amakuru yo ku wa 30 Ntwarante 2020

Journal du 30 Mars 2020

Une cinquantaine de ‘’politiciens’’ burundais exilés attendus à Bujumbura

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Anicet Niyonkuru, président du CDP Anicet Niyonkuru, président du CDP

Retour bientôt au Burundi d’un premier groupe des membres du parti CDP. Un retour décidé après l’échec de la réalisation du projet de rapatriement en masse des politiciens du Cnared en exil. Ce dernier aurait donc donné un feu vert au patron du CDP pour poursuivre ce projet.

Il est attendu samedi 16 novembre à l’aéroport international Melchior Ndadaye, le premier groupe de personnes qui regagnerait le Burundi sous les masques des membres du parti CDP. Selon les informations en provenance des membres de ce groupe, certains sont déjà en quête des tickets de voyage.

 

Parmi ces personnes, la RPA a déjà identifié certains réfugiés en provenance des camps situés en Tanzanie et qui sont actuellement à Dar-Es-Salaam. Pour ceux qui sont à Kigali au Rwanda et en Ouganda, ils sont en train de se rassembler à Kampala. La liste des personnes attendues diffusées sur les réseaux sociaux comprend 50 personnes. Et, même si, sur son compte Twitter, Anicet Niyonkuru, président du parti CDP, n’a pas reconnu avoir posté ce document, il affirme que, qu’il neige ou qu’il pleuve, il rentra bientôt au pays.

 

Les sources de la RPA révèlent qu’au départ la liste des personnes désirant être rapatriées comprenait 60 personnes. Selon les mêmes sources, parmi ces dernières figureraient les membres de la plateforme Cnared-Giriteka et toute personne qui aimerait regagner le pays. Après l’échec de rapatriement en masse du Cnared, Anicet Niyonkuru a continué à soutenir l’ambition de rentrer au bercail auprès des ténors de cette plateforme.
Le Cnared lui a par après donné le feu vert pour poursuivre ce projet de rapatriement dans l’objectif de garder sa crédibilité envers le gouvernement burundais. C’est dans le même objectif, que le Cnared a opté de démettre Anicet Niyonkuru de ses fonctions de secrétaire exécutif de cette plateforme.

 

Il a par la suite cherché des personnes qui rentreront sous le masque des membres du CDP. Le Cnared, quant à lui, avait recruté des anciens militaires des anciens policiers, des journalistes ainsi que toute personne prête à rentrer au pays. Ce groupe n’est qu’une partie infime des personnes attendues par Gitega car ledit projet reste en cours.

Lu 305 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

1 avril 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 299 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha