Recherche

Amakuru yo ku wa 30 Ntwarante 2020

Journal du 30 Mars 2020

Un administratif attrapé en train de détruire la permanence du parti CNL

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le chef du village 2 de la commune Gihanga en province Bubanza a été attrapé en plein action en train de démolir la permanence du parti CNL. Une sale besogne qu’il a effectuée en compagnie des Imbonerakure de la place, même si ces derniers ont pu s’échapper à temps. Les habitants de cette localité craignent que cette autorité soit relâchée malgré qu’il a été attrapé en flagrant délit.

Vers 2 heures du matin, un groupe d’Imbonerakure dirigé par Désiré Nsabilmana dit Stany, chef du Village 2 de la commune Gihanga, a débarqué à l’endroit où est érigé la permanence du parti CNL et a aussitôt commencé à détruire le bâtiment.

 

« Ce groupe était composé par les Imbonerakure des village 2, 3 et 4. Ils obéissaient aux ordres du chef du village 2. Ce sont eux qui ont abattu les murs de la permanence du parti CNL situé dans ce village. Certains Imbonerakure qui ne cautionnent pas ces actes ignobles ont dû avertir les membres du CNL qui, à leur tour, se sont vite rendus sur les lieux et ont constaté que leur permanence était déjà détruite. » Témoigne un habitant

 

Lorsqu’il a été attrapé, cet administratif portait un imperméable de la police, indiquent les témoins. Les membres du CNL l’ont alors ligoté en attendant qu’il fasse jour pour pouvoir le livrer à la police. Mais, en attendant, ils espéraient que ce dernier leur livrerait quelques noms de ses complices, amis en vain. Ce qui a frustré davantage ces membres du CNL. Selon les témoignages des habitants de la place, il a fallu l’intervention de la police pour calmer la situation.

 

« Le matin de ce jeudi, l’administrateur de la commune Gihanga accompagnés par les policiers se sont rendus sur les lieux. Il y avait beaucoup de monde. Il a fallu que la police tire en l’air pour disperser la foule avant de l’emmener. Il a été conduit au commissariat communal de la police à Gihanga. » Indique notre source

 

Cependant, les propos de l’administrateur de Gihanga n’ont pas rassuré la population de Gihanga. L’administrateur Léopold Ndayisaba a annoncé que le chef du village interpellé était venu pour porter secours. Dans la foulée, un membre du parti CNL, qui avait une machette à la main, a également été arrêté sur les lieux. 

Lu 351 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

1 avril 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 433 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha