Recherche

Amakuru yo ku wa 07 Kigarama 2019

Journal du 07 Décembre 2019

Deuxième échec du rapatriement des membres du parti CDP

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le rapatriement des membres du CDP vers le Burundi qui était prévu ce mardi 26 novembre vient de connaitre son deuxième échec. Des sources proches de ce parti font savoir que cela serait dû à certains points de divergence entre le CDP et le gouvernement de Nkurunziza

Selon des sources auprès des candidats au rapatriement sous le masque du parti CDP, le gouvernement de Nkurunziza aurait renoncé à l’accord conclu avec Anicet Niyonkuru, président dudit parti.

 

Les mêmes sources indiquent que le gouvernement du Burundi a été indigné par la fuite de ces accords normalement considérés comme un plus grand secret. Un gouvernement en même temps découragé par la liste des candidats au rapatriement qui comportait à grande échelle les non membres du CDP.

 

Au départ, le rapatriement était prévu en date du 16 novembre. Mais, au moment où les candidats à ce rapatriement s’étaient déjà rassemblés à Dar-Es-Salaam et à Kampala, ledit rapatriement a connu un premier échec et a été reporté pour ce mardi 26 novembre.

 

Des sources à l’aéroport Melchior Ndadaye révèlent que les membres du CDP ne figurent pas sur le manifeste des personnes attendues à cet aéroport ce mardi.

 

L’organisation Crisis Management initiative qui avait promis d’appuyer ce rapatriement s’est gardé de tout commentaire à ce sujet.

 

La rédaction de la RPA n’a pas pu joindre Anicet Niyonkuru, président du parti CDP, encore moins Abraham Barengayabo, porte-parole de ce parti.

Lu 391 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 92 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha