Recherche

Amakuru yo ku wa 26 Ntwarante 2020

Journal du 26 Mars 2020

La ruse de Pierre Nkurunziza déjouée par ses hauts gradés du maquis

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le président de la République Pierre Nkurunziza et son favori Pascal Nyabenda ont été vaincu ensemble dans la ville de Gitega. C’est du moins le constat d’une grande figure du Cndd-Fdd qui s’est confiée et qui estime que le congrès extraordinaire de Gitega a été une grande humiliation à l’égard du guide éternel du parti Cndd-Fdd. Le choix du Général Major Evariste Ndayishimiye aurait été une imposition de certains hauts gradés de l’armée et de la police issus du parti Cndd-Fdd.

Beaucoup d’informations ont circulées toute la journée de ce dimanche au sujet du congrès extraordinaire du Cndd-Fdd tenu à Gitega. Des résultats du vote, en passant par les noms des candidats, les communicateurs du parti au pouvoir ont voulu faire comprendre qu’il y a eu compétition pour élire le candidat du parti aux prochaines élections de 2020. Or non.

 

Selon une personnalité influente du régime Cndd-Fdd, ce qui s’est passé à Gitega, est la concrétisation d’un groupe de militaires et policiers qui tiennent les rênes du Cndd-Fdd. D’après cette source,  il n’y a jamais eu de listes de candidats ni élection lors de ce congrès. Nkurunziza a seulement annoncé le nom du Général Major Evariste Ndayishimiye comme candidat ayant réuni tous les critères voulus par différents décideurs. Qui sont ces décideurs ? 

 

Notre source réaffirme que le candidat du président Nkurunziza, en même temps président du conseil des sages, était bel et bien Pascal Nyabenda, l’actuel président de l’Assemblée nationale. Cette certitude, était également partagée par le concerné notamment Pascal Nyabenda qui avait mobilisé des foules dans sa province pour célébrer son élection le dimanche matin. Pour preuve, des véhicules alloués pour la cause, avait déposé des sympathisants de Nyabenda à Musenyi.

 

Coup de théâtre ! Selon notre source, un groupe d’officiers supérieurs de l’armée et de la police, aurait dit clairement samedi soir au président Nkurunziza qu’ils n’accepteront pas une candidature civile à la tête du pays, contrairement à l’ordre établi par ce parti depuis le maquis. Notre source donne les noms des Généraux comme Général Gabriel Nizigama, chef de cabinet civil du président, Prime Niyongabo, Chef d’état-major de l’armée, Etienne Ntakarutimana et Gervais Ndirakobuca, respectivement ancien et actuel patron des renseignements. Tous les quatre en commun accord avec le secrétaire général du parti Général Major Evariste Ndayishimiye. Notre source parle d’une humiliation au président Nkurunziza qui, malgré lui, a été contraint d’annoncer le nom d’Evariste Ndayishimiye comme candidat et a demandé aux congressistes de l’acclamer. Notre source indique que la tension reste palpable dans les hautes sphères du Cndd-Fdd et que la partie semble ne pas terminer.

Lu 451 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

28 mars 2020

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 197 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha