Recherche

Amakuru yo ku wa 29 Ntwarante 2020

Journal du 29 Mars 2020

Un plan de bourrage des urnes lors des élections prochaines déjà arrêté en commune Mutimbuzi

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le parti au pouvoir se prépare déjà pour la mise en place des stratégies de bourrage d’urne lors des élections de 2020. L’exemple en date est celui d’une réunion tenue vendredi dernier à Kajaga en zone Rukaramu et dirigée par le responsable du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura.

Cette réunion de préparation d’un plan a eu lieu au sein de la permanence du parti Cndd-Fdd en commune Mutimbuzi sise à Kajaga en zone Rukaramu.

 

Etaient conviés dans cette réunion, les chefs de collines, membres du parti Cndd-Fdd ainsi que les chefs de zones du ressort de la commune Mutimbuzi à savoir Gatumba, Rukaramu et Maramvya. Selon nos sources parmi les participants, cette réunion était dirigée par Emmanuel Nkeshimana, secrétaire du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura. Il était accompagné par Elysée Nindorera, secrétaire du parti au pouvoir en commune Mutimbuzi et son vice, Jean-Paul Ndikumana, qui est également directeur du Lycée Mutimbuzi. Le rapporteur de la réunion était Léonidas Nibigira, chef de zone Rukaramu en même temps secrétaire du bureau du parti en commune Mutimbuzi.

 

Les participants révèlent que la réunion avait pour objet d’étudier les stratégies à mettre en place pour que le parti Cndd-Fdd gagne le maximum de voix en commune Mutimbuzi et dans toute la province de Bujumbura.

 

Ainsi, la première stratégie sera de provoquer un désordre sur les bureaux de vote pour l’attribuer au parti CNL. A ce moment, les mandataires du parti d’Agathon Rwasa seront sommés de sortir des bureaux pour que ceux du Cndd-Fdd puissent passer au bourrage d’urne. Dans la foulée, le secrétaire provincial du parti au pouvoir a profité de cette occasion pour demander aux membres du parti Cndd-Fdd de se réveiller tôt pour aller voter afin d’échapper à ce désordre.

 

L’autre stratégie consistera à surveiller jalousement les mandataires des partis de l’opposition pour explorer tous les moyens de truquer le scrutin.

 

La dernière stratégie arrêtée est celle de tarder le comptage des voix jusque tard la nuit. A ce moment, le courant de la Regideso sera coupé et ainsi profiter de l’obscurité pour procéder aux bourrages d’urne. Par ailleurs, des cartes à mettre dans les urnes pour le compte du Cndd-Fdd seront déjà préparées d’avance, ont conclu les participants à cette réunion.

 

Le secrétaire du parti en province Bujumbura a tranquillisé ceux qui ont répondu présents à cette réunion que cette dernière stratégie doit obligatoirement réussir arguant que même les présidents des commissions électorales communales indépendantes de toutes les communes de Bujumbura en sont déjà avertis.

 

Contacté à deux reprises, Emmanuel Nkeshimana, responsable du parti Cndd-Fdd en province Bujumbura, son téléphone sonnait sans que personne ne décroche.                

Lu 114 fois

Page Facebook

Compteur

© 2009-2020 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 481 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha