Recherche

Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

L’épidémie d’Ebola continue de se propager dans différents pays de la sous-région. Détectée depuis 10 mois en République Démocratique du Congo, cette épidémie est aujourd’hui signalée en Ouganda.

Au moins quatre nourrissons meurent chaque semaine au camp de réfugiés de Mtendeli situé en Tanzanie. A l’origine de ces décès, la pneumonie qui les menace surtout cette période d’été.

Les conséquences de la suspension des activités de Medical Teams International au camp de réfugiés de Mtendeli commencent à se faire sentir. C’est entre autres celles liées à la santé et celles d’ordre social. Les activités de l’organisation Medical Teams International ont été suspendues il y a trois semaines.

Campagne de vaccination des enfants de moins de cinq des différents camps de réfugiés situés en Tanzanie. Ces enfants seront protégés contre des maladies infantiles et bénéficieront aussi des médicaments pour le déparasitage.

Intensification du choléra en commune Rugombo de la province Cibitoke. Depuis le début de ce mois, douze cas ont été déclarés. Les différents acteurs tentent dores et déjà des mesures visant à stopper cette épidémie.

La province de Rumonge enregistre de plus en plus de personnes souffrant de la malaria, et ce depuis le mois de mai. Pour faire face à cette maladie, les responsables de ce district ont pris la décision d’installer des sites avancés dans les collines.

Les femmes qui accouchent au centre médical Rusenyi situé au chef-lieu de la commune Mabanda, province Makamba, sont victimes des soins inappropriés. Certaines perdent leurs vies tandis que d’autres sont victimes de diverses complications.

Le paludisme prend de plus en plus une allure inquiétante en province Gitega. Des résultats positifs de dépistage se manifestent surtout dans les communes Makebuko, Bukirasazi et Taba. Pire encore, le manque de médicaments appropriés à cette maladie aggrave la situation.

Deux enfants réfugiés albinos burundais de Nakivale en Ouganda souffrent d’une maladie de la peau qui résiste aux traitements. Une situation qui effraie les parents de ces enfants. Pour le moment, les représentants des réfugiés burundais albinos demandent aux âmes charitables de venir en aide à ces enfants pour qu’ils puissent bénéficier des soins appropriés et retrouver le chemin de l’école comme les autres.

Les moins de 5 ans sont menacés par la diarrhée au camp des réfugiés burundais situé à Nduta en République Unie de Tanzanie. En moins d’une semaine, plus de 500 enfants ont été atteints. Les réfugiés burundais de Nduta pensent que cette diarrhée serait liée aux problèmes d’hygiène qui se manifestent à l’intérieur de ce camp.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

Qui est en ligne?

Nous avons 367 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha