Plus de tente personnes ont été assassinées au cours du mois de février

Grognes chez les affiliés de la Mutuelle de la fonction publique souffrant des maladies chroniques. Depuis un certain temps, ils ne trouvent plus de médicaments dans les pharmacies qui collaborent avec leur assureur.

Ces médicaments en question proviennent de la Tanzanie et sont acheminés vers la zone Ruzo de la commune Giteranyi en province de Muyinga. Inquiète, la population demande l’intervention de l’administration pour éradiquer ce commerce.

Paralysie ce jeudi des activités à l’école Sainte famille de la zone Kinama en mairie de Bujumbura. A l’origine, une maladie non encore identifiée qui a attaqué certains des élèves qui ont été directement évacués vers l’hôpital.

Les médiateurs de santé en matière de lutte contre le sida demandent toujours à être médicalement pris en charge, une tâche qui normalement revient à la Croix-Rouge Burundi, récipiendaire principal pour le suivi de ces médiateurs de santé. La Croix-Rouge qui ne cesse de rassurer ces derniers en leur certifiant qu’elle est à la recherche d’une maison d’assurance.

Le volume du kit d’appui nutritionnel a sensiblement diminué, en plus du manque de médicaments contre les infections. Seuls les antirétroviraux (ARV) sont toujours disponibles. Pour palier à ce défi, les personnes vivant avec le VIH/SIDA demandent qu’on finance les activités génératrices de revenus pour faciliter leur autonomie financière

Dix personnes de la commune Giteranyi en province Muyinga ont été mordues par des chiens enragés. Deux semaines après, elles n’ont toujours pas bénéficié de soins appropriés faute de vaccins anti-arabiques. Les familles des victimes demandent aux responsables de la santé d’intervenir le plus tôt possible. 

Une fillette de 9 mois souffre d’une exstrophie vésicale mais les médecins lui ont conseillé d’aller la faire soigner à l’extérieur du Burundi. Sa mère, une burundaise du nom de Azama Nsabimana demande une assistance financière pour que sa fille recouvre la bonne santé.

Les habitants de la zone Kinama commune Ntahangwa en Mairie de Bujumbura félicitent la Croix-Rouge Burundi pour son implication dans la lutte contre l’épidémie du choléra dans cette zone. Entre autres activités faites par cette organisation figure la vérification des latrines qui ne remplissent pas les conditions d’hygiènes nécessaires.

Le coût des médicaments appelés spécialités est de plus en plus exorbitant au Burundi. Les vendeurs de ces médicaments indiquent qu’ils éprouvent des difficultés à les importer suite au manque des divises au pays. Les premières victimes de ce manque sont les affiliés de la Mutuelle de la fonction publique qui ont du mal à se procurer les médicaments leur prescrits par leurs médecins.

Les administratifs à la base en zone Kinama, commune Ntahangwa de la mairie de Bujumbura commencent déjà la sensibilisation auprès de la population de lutte contre l’épidémie du Choléra observée en mairie depuis ce mercredi. Parmi les activités, ces administratifs interdisent la vente des fruits et autres aliments vendus le long de routes.

Page Facebook

Compteur

© 2009-2019 by GPIUTMD

Twitter

APO Group - Africa-Newsroom: latest news releases related to Africa

22 mars 2019

Press releases from Africa-Neswroom.com

Qui est en ligne?

Nous avons 294 invités et aucun membre en ligne

Nos journaux

News letter

captcha